Harley ♦ don't put the blame on me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Agent de terrain
Avatar : Lyndsy Fonseca
Messages : 57
expérience : 51
Harley ♦ don't put the blame on me

Harley Grayson


Nom : Grayson, Harley


Alias : Steel


Date de naissance : 04/06/1993, 23 ans


Niveau de menace : [Donné par le staff à votre validation.]


Dernière localisation : New York


Allégeance : Palladium


Pouvoir : Corps d'acier / Mimétisme arme d'acier


Avatar : Lyndsy Fonseca


ID : 120517-2

Pseudo/prénom : Liv (ou la licorne wistle )
Age : 21
Comment as-tu connu le forum ? Arrivée par hasard grâce à un top-site!
Que penses-tu du forum ?  love
Un suggestion ? Nop
Quelque chose à dire ?  :moustache:  


Physique & caractère :


Des yeux d'un gris froid rappelant la couleur de l'acier, une chevelure ébène, Harley a un physique plutôt ordinaire.
Elle est d'une taille moyenne, frôlant le mètre soixante cinq, et est d'une corpulence fine et légèrement musclée. Contrairement aux apparences, Harley est loin d'être un poids plume. Avec l'acier qui compose son corps, la jeune mutante pèse bien plus lourd que sa taille de guêpe ne le laisse percevoir. Sous sa forme de métal, elle peut facilement peser une centaine de kilos. Bien qu'elle soit adroite et plutôt rapide, l'acier alourdi ses mouvements et peut parfois jouer en sa défaveur. Elle n’échappe pas non plus aux détecteurs de métaux qu'enclenche sa mutation.
La tête haute, la démarche rapide et sûre d'elle, le regard provoquant, Harley arbore une allure peu chaleureuse pouvant en oppresser certains. 
Peu féminine, elle est naturelle et ne s'intéresse pas aux futilités que sont la mode et le maquillage. Elle porte des vêtements qui lui sont confortables et surtout pratiques.
Audacieuse de nature, Harley n'a pas froid aux yeux. Impulsive et dangereusement téméraire, la peur ne semble pas l'atteindre. Même si elle à été entraîner dans cet objectif, la mutante ne s'est jamais avérée être quelqu'un de calme et de réfléchit. Harley possède un tempérament de feu. Elle est spontanée, vive et agit dans l'action, se moquant des conséquences à venir tant que cela lui permet d'atteindre son but. Elle est obstinée, déterminée et à le sang chaud. Elle est combative, frappe d'abord et pose les questions ensuite. Jamais elle ne baisse les bras, allant toujours au bout de ce qu'elle entreprend.
Harley est également têtue, campant fermement sur ses opinions, elle n'est donc pas versatile et très difficilement influençable. Raison pour laquelle son allégeance envers Palladium est sans faille.
Indépendante, Harley supporte mal qu'on lui donne des ordres en dehors de ses supérieurs hiérarchique de chez Palladium Enterprise. Elle aime diriger, avoir les choses en mains. L'échec ne fait pas partie de son vocabulaire. Ni même la patience d'ailleurs. Elle est très impatiente et apprécie que tout arrive vite et se règle rapidement. Elle déteste ne rien faire, cela lui fait facilement perdre son sang-froid.
Egalement opportuniste, il n'est pas rare qu'elle profite de certaines occasions pour son propre chef. Par ailleurs, Harley est une personne franche, manquant parfois cruellement de tact. Elle dit les choses comme elles les pense, que cela plaise ou non.
Harley n'a pas un caractère facile à vivre, elle n'est pas particulièrement sociable et peut même paraître froide. Ce comportement est dû à Palladium, la formant à devenir un soldat plus qu'une réelle personne.


Biographie :


Créée dans les laboratoires de Palladium pour le projet d'arme vivante, Harley n'était qu'un cobaye, simple sujet d'expérimentation. Elle n'avait aucun nom, son identité se résumait à un numéro de série gravé dans sa chair, tatouée d'un noir grossier au creux de sa nuque : 120517-2
Elle n'était que pur produit de fabrication, conçue à partir d'ADN mutant et engendrée dans un seul but : servir Palladium Enterprise.

En réalité, Harley n'as pas toujours été qu'un numéro d'identité, Harley n'était d'ailleurs qu'un nom d'emprunt utilisé pour de faux papiers. 
A l'origine, elle était la fille d'un couple ordinaire, née sous le nom d'Annabeth Cooper. A première vu elle n'était rien de plus qu'une fille parmi tant d'autre, une fille sans intérêt. Pourtant, alors qu'elle n'était qu'une enfant d'une dizaine d'années, Annabeth fut enlevée par des hommes allégeant à Palladium. Bien sûr, sa disparition fut classée comme un kidnapping sans suite, dont jamais l'agresseur n'avait été retrouvé. Palladium Enterprise était insoupçonnable, ses agents de terrain n'ayant laisser aucune trace de leur passage. Et puis, qui viendrait accuser des laboratoires pharmaceutiques? Absolument personne.

La jeune Annabeth n'avait pas été enlevée sans raison. Ses parents l'ignoraient peut-être mais leur fille était une mutante et Palladium l'avait découvert. C'était dans les locaux de Palladium qu'Annabeth vivait désormais comme captive. Les enfants étaient si facilement manipulables, si naïfs. Il n'avait donc pas été difficile de faire d'Annabeth le sujet n°120517-2. Il n'avait suffit que d'un sérum pour lui effacer sa mémoire et la reprogrammer comme un simple automate, arborant ainsi une loyauté sans faille envers ses bourreaux.
Elle grandit dans les laboratoires, recevant quotidiennement une batterie de tests visant à connaitre ses gênes, son ADN ainsi que l'origine de sa mutation. La jeune fille était capable de modifier la structure cellulaire de son corps afin de s'adapter à son environnement, c'était ce que l'on nommait le mimétisme.
Tous les jours, on poussait sa capacité mutante à bout, au maximum de ce qu'il lui était possible de faire. Sans cesse, on expérimentait sur son corps de nouvelles choses, de nouveaux sérums aux effets douteux, des tortures des plus extrêmes afin de connaître la limite de son pouvoir. La barbarie dont faisait preuve les laboratoires de Palladium et ses scientifique étaient indescriptibles, inhumaines. Et Annabeth n'était que l'un des nombreux cobayes que possédait illégalement ce groupe de recherches génétiques.
Après plusieurs années, les scientifiques eut l'horrible idée de pousser les expérimentations plus loin. Ils avaient dans l'optique d'amélioré sa mutation en modifiant directement son adn en la combinant avec d'autres structures moléculaires. Plusieurs tentatives ratées ou peu concluantes avec des gênes d'origines vivants, les scientifiques vinrent à envisager une fusion avec des matériaux. 
Elle n'était qu'une adolescente lorsque les scientifiques expérimentèrent des injections à base d'acier liquide. L'acier se déversa dans tout son corps, à travers ses vaisseaux sanguins, rongeant son ossatures et forçant son mimétisme à fusionner avec lui.
Durant d'interminables minutes, l'adolescente agonisait, convulsant sans que personne ne lui vienne en aide pour calmer ses crises. La douleur était incandescente, semblable à un brasier et incapable de pouvoir y mettre fin.

Alors que les généticiens de Palladium pensèrent leur cobaye condamné, il s'avéra qu'il n'en était rien. Elle avait survécu au processus de fusion, sa génétique entière venait d'être combiné avec le métal.
Ils avaient réussi, ils l'avaient amélioré. Toutefois, cette amélioration était très loin des attentes qu'ils avaient espéré.
L'acier faisant désormais intégralement partie de l'adn de leur sujet d'expérimentation, s'était alors solidifier, rendant la mutation différente de ce qu'elle était à l'origine. L'alliage avait bloqué ses facultés de mimétisme, son corps n'étant à présent capable de reproduire uniquement l'acier.
Les chercheurs venaient de créer Steel, la femme d'acier. 
Bien qu'ils n'obtinrent pas les résultats escomptés, ils étaient bien loin d'être insatisfait de leur création.
Leur cobaye était capable de mieux et avait un bien meilleur potentiel. Dorénavant, il lui était possible de devenir solide, sa peau prenant l'aspect de l'acier, dur, incassable et imperméable. Tel une seconde peau, tout son corps pouvait se recouvrir d'acier, devenant une armure à elle seule. Sous cette forme métallique, elle semblait invincible. Rien ne paraissait l'atteindre, aucune arme, ni les lames d'un sabre, ni même les balles d'une arme à feu. Rien n'était en mesure de transpercer cette armure qui était sa chair. L'acier la rendait également plus forte, la rigidité de l'alliage augmentait sa force dès qu'elle était sous cette forme. 
Cependant, tout possède une faille, une faiblesse. Et le sujet n°120517-2 n'en était hélas pas dépourvu.
Le magnétisme était son point faible. Bien sûr, de simples petits aimants étaient inoffensifs, leurs champs électromagnétiques étant bien trop risibles pour lui causer le moindre dégât. En revanche, si elle venait à croiser la route d'un mutant capable de contrôler le magnétisme, ou même d'une charge magnétique à l'équivalence d'au moins son poids, elle se risquerait à de sérieux dommages. Les attaques psychiques, capables de franchir son armure n'étaient pas à ignorer.

Malgré son dévouement, les labos de Palladium ne cessèrent jamais de l'utiliser comme rat de laboratoire. Les expériences tortueuses et les tests qui se multipliaient continuellement, lui étaient encore infligé. Il fallait que leur cobaye ait tout son potentiel d'activé, ce fut ainsi que les chercheurs découvrirent que Steel était capable de plus.
L'armure n'était que la partie émergé de l'iceberg. La mutation ne révélant ses autres possibilités que tardivement. Steel avait la capacité surprenante de pouvoir également modifier certaines parties de son corps en une arme blanche. Des lames, dangereusement tranchantes et de toutes formes pouvaient prendre forme à la place de ses bras ou de ses jambes. 
Véritable atout au sein de Palladium, il était évident qu'elle se devait d'être un agent de terrain. Steel fut alors entraîner à servir Palladium. Depuis qu'elle avait perdue la mémoire, plus rien en elle n'avait conscience d'avoir un jour été Annabeth. Elle n'était plus qu'une mutante dont l’allégeance envers Palladium était inébranlable. C'était son unique mot d'ordre. Elle n'avait foi en rien d'autre, ce qui en faisait un agent particulièrement loyale et prêt à tout. L'agent parfait comme il se devait de l'être. L'entreprise lui accorda une identité pour se fondre au mieux parmi la population, lui offrit de faux papiers aux yeux du gouvernement, ainsi elle devint ainsi Harley Grayson.



Dernière édition par Harley Grayson le Dim 14 Mai - 21:17, édité 9 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 282
expérience : 455
Re: Harley ♦ don't put the blame on me
Heeey ! Officiellement bienvenue parmi nous ! :coeur: Bon courage pour ta fiche !

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Harley ♦ don't put the blame on me
Welcoooooome ! :cute:
Bon courage pour ta fiche hihi

_________________

Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Agent de terrain
Avatar : Lyndsy Fonseca
Messages : 57
expérience : 51
Re: Harley ♦ don't put the blame on me
Merci à vous deux :coeur:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Gamma
Avatar : katherine langford
Messages : 44
expérience : 48
Re: Harley ♦ don't put the blame on me
Bienvenue parmi nous Harley !
Hâte d'en lire plus. I love you
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Agent de terrain
Avatar : Lyndsy Fonseca
Messages : 57
expérience : 51
Re: Harley ♦ don't put the blame on me
Merci pour ton accueil Julia I love you
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Harley ♦ don't put the blame on me
Bienvenue parmis nous !!
J'espère que tu te plairas ! Smile
Hâte de voir ce que tu compte faire de ce personnage Smile
avatar
Agent de terrain
Avatar : Lyndsy Fonseca
Messages : 57
expérience : 51
Re: Harley ♦ don't put the blame on me
Merci Chris I love you
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Harley ♦ don't put the blame on me
Félicitations !


Félicitations, tu as été validé(e) ! Selon la classification de Palladium, tu as été classé comme étant un mutant Beta. Maintenant que ta fiche a été approuvée par le staff, tu vas pouvoir commencer à fouler l'univers de Future Legends avec ton nouveau personnage !

► Tu peux dès à présent aller poster ta fiche de liens et de RP ICI. Si tu es à la recherche de camarades pour te lancer dans l'aventure, n'hésites surtout pas à venir poster une demande de RP ICI !
► Nous t'attendons évidemment sur la Chat Box pour discuter mais tu peux aussi passer par la zone flood et jeux si tu le souhaites !

_________________

Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Harley ♦ don't put the blame on me
Harley ♦ don't put the blame on me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Can't Blame White People.
» 01. [Appartement Pillsbury/Schuester] Blame It on the Alcohol !
» I blame you for the moonlit sky (le 25 juin à 23h)
» L'art vu par Harley
» Vous allez arrêter de gueuler ? [PV ~ Harley Quinn / Teski Night / Eriana River ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Future Legends :: Avant de commencer :: Paperasses administratives :: Les fiches validées-