Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Mutant Delta
Avatar : Holland Roden
Messages : 37
expérience : 77
Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape

Al'ya M. Lorenzi


Nom : Lorenzi, Al'ya Melanie


Alias : Aliasici


Date de naissance : 21/06/1989, 28 ans


Niveau de menace : Delta


Dernière localisation : New York


Allégeance : Neutre


Pouvoir : Perception de la mort & Vision de fantôme


Avatar : Holland Roden


ID : 230417-2DI

Pseudo/prénom : Wanderer
Age : 20 ans
Comment as-tu connu le forum ? Par Chris, vilain diablotin qui me tente trop souvent !  :kya:
Que penses-tu du forum ? Je le trouve très sympa et plutôt joli !
Un suggestion ? Nop !
Quelque chose à dire ? J'aime les licornes !  :cute:


Physique & caractère :


⇾ Caractère : Al'ya a ce qu'on pourrait appeler un caractère de cochon. Elle tient tête à tout le monde. Certains disent que c'est ce qui fait son charme, d'autres n'apprécient pas que cette jeune femme ne se laisse pas faire. Elle n'aime pas se faire dicter sa conduite. La seule personne qu'elle écoute vraiment c'est son frère. Elle l'aime beaucoup et sait qu'il est toujours de bons conseils. Elle fait bien souvent cavalier seul et brave très souvent les interdits pour son métier et ses passions, ce qui lui a déjà valu des ennuis avec la police bien qu'elle arrive à s'attirer la sympathie des gens.
Aux premiers abords, elle peut paraître refermée mais lorsqu’on la connaît mieux elle se montre plus que joviale. Elle aime rire et faire rire quitte à se mettre dans des situations absurdes et embarrassantes. Elle a toujours un sourire aux lèvres, même si elle se souvient d'absolument tout et surtout de la mort de sa mère. Elle en garde une grande émotivité, elle essaye de ne jamais se montrer faible autant pour son frère que pour les autres. Elle n'aime pas être plainte et prise en pitié par les gens.
Elle reste néanmoins quelqu’un de fragile. Ses dons ne sont pas faciles tout comme ses souvenirs qui lui causent parfois des terreurs nocturnes. Elle ne fait pas facilement confiance mais lorsqu’elle l’accorde c’est un « honneur » pourrait-on dire, la trahir vous fait la perdre définitivement. Elle ne se laisse pas aimer de quelqu’un par peur de le blesser ou de le perdre.

⇾ Physique : Cette rousse plantureuse a toujours pris grand soin de son corps, et c'est qu'elle est chanceuse de par sa taille, malgré cela, elle est toujours perchée sur des talons. Sa collection de chaussures en ferait pâlir plus d'une, voir même juste son dressing. Elle prend grand soin de ces longs cheveux ondulé, elle les lisse rarement les préférant naturels. Elle regarde le monde avec de grands yeux vert. Elle a sur ses côtes droites un tatouage d'attrape rêve. Elle est toujours habillée de manière assez simple, bien qu'elle aime la mode, elle n'est pas du genre a sortie en robe moulante.

⇾ Pouvoir : Elle sent la mort venir, elle peut ressentir la mort sous forme d'hallucination auditive, visuelle, par des visions ou encore des rêves. Elle se retrouve sur les scene de mort sans savoir comment elle y est arrivé, la plus par du temps, c'est après un rêve, il s'agit d'une sorte de somnambulisme mélanger à une sorte de téléportation. Elle sent surtout les morts violentes, mais elle peut aussi sentir la mort d'êtres chers. Ce qui fait qu'elle se trouve souvent sur des scènes de crimes avant la police, essayant de prévenir les meurtres sans succès jusqu'à aujourd'hui.

Elle vois aussi les fantômes, elle les entend et peut communiqué avec eux. Ils sont pour la plus part mort d'une mort violente. Elle ne les vois cependant pas tout le temps, et est beaucoup plus sensible a leur présence lorsqu'elle sens la mort arrivé.

⇾ Particularités : Al'ya souffre d'hypermnésie, un trouble médical rare qui lui donne la capacité de se rappeler tout ce qu'elle a vu ou entendu. Elle a trouvé une utilité à sa mémoire grâce à son travail.

Biographie :


Al’ya est née le premier jour de l’été, elle était attendue autant par ses parents que par son grand-frère, Maxence. Il avait déjà 6 ans lorsque la petite rousse est arrivée dans la famille. Ils vivaient tous ensembles dans un petit village en Italie, baignant dans la lumière. En effet, il y avait plus souvent du soleil ici qu’ailleurs dans le pays. Elle grandit entourée d’amour et de bonheur. Son frère la protégeait de tout, il aimait sa petite-sœur de tout son cœur. Ils étaient très proches, bien plus que la plupart des frères et sœurs, surtout aussi jeunes. Mais il savait surtout qu’elle n’était pas comme les autres, elle avait un don tout comme lui et sa mère. Il ne voulait pas qu’elle soit seule le jour où elle l’apprendrait. Elle était la meilleure de sa classe et elle l’a toujours été. Elle voulait rendre fière toute sa famille.

Son père travaillait la terre. Tous les soirs quand elle rentrait, elle accourait pour l’aider. Depuis toute petite elle faisait cela, même lorsqu’elle ne pouvait pas faire grand-chose elle venait. Son père trouvait ça adorable. Sa mère quant à elle trouvait ça trop dangereux mais elle n’arrivait pas à raisonner la petite qui n’en faisait qu’à sa tête. Elle passait aussi beaucoup de temps à jouer avec son frère dans les champs autour de la maison.

Un soir après le repas la petite fille monta se coucher comme tous les autres soirs dans la chambre qu’elle partageait avec son frère. Alors que tout le monde dormait paisiblement, elle fit un cauchemar. Elle gémissait et bougeait. Son frère vint alors la réveiller. Tandis qu’elle était dans ses bras, la petite fille hurlait en voyant une forme humaine derrière lui. Son cri réveilla ses parents qui accourraient. En arrivant dans la chambre son père alluma la lumière ce qui fit partir le fantôme que sa mère avait vu ayant le même pouvoir. C’est alors à l’âge de 7 ans la jeune Al’ya découvrit son premier pouvoir. Le second, la fit se réveiller au milieu du village a côté d’un paysan mort attaquer pas des loups. Cet épisode de sa vie la choqua longuement.

La vie de famille poursuivit son court, la mère apprenant à ses deux enfants a contrôler leurs dons, son mari s’occupant de leur ferme. Les enfants grandissaient paisiblement, ils étaient les meilleurs de leurs classes. Malgré leurs notes qui leur ouvraient les portes de grandes écoles, ils firent un pacte entre eux de ne jamais quitter leur parents. Elle avait une dizaine d’année à ce moment là, quant a son frère il allait finir le lycée. Maxence alla travailler avec son père à la ferme pendant qu’Al’ya était encore au lycée. Elle avait dit à sa mère qu’elle l’aiderait à faire les habits et tous les autres produits qu’ils vendaient dans la boutique de la ferme.

A l’été de ses 15 ans, elle connut son premier amour : un garçon qu’elle avait toujours connu et qui était très proche d’elle depuis toujours. Ils étaient tellement fusionnels que tout le monde savait qu’ils s’aimaient sauf eux-même, mais il finit par lui avouer ses sentiments que la jeune fille partageait. Elle embrassait cet été-là pour la première fois un garçon sur la bouche. Il lui promit de toujours rester avec elle quoi qu’il arrive. Il lui offrit un bracelet avec marqué : «Ti amo per sempre» qu’elle portait tous le temps.

Elle venait d’avoir 17 ans et elle rentrait un soir du lycée. Le soleil n’était pas encore couché, le ciel était flamboyant d’un orange tirant sur le rouge. Son frère était venu la chercher en vélo à l’arrêt de bus qui se trouvait à l’entrée de la ville. Elle l’attendait  avec un grand sourire comme souvent, c'est pourquoi les villageois l’appelaient l’heureuse. Elle avait toujours le sourire aux lèvres. Lorsqu’il fut arrivé, elle s’assit sur le porte bagage en amazone en se tenant à la taille de son frère. Elle posait sa tête sur son dos et fermait les yeux. Elle était heureuse. Arrivé chez eux, elle allait vers la maison tandis que son frère partait dans la grange pour ranger le vélo. Elle poussa la porte de l'habitation qui comme à son habitude n’était pas fermée à clé et enleva ses chaussures juste après être entrée. Elle entendait la musique tourner dans la cuisine, là où sa mère devait être ainsi que l’eau couler à l’étage, son père devait prendre sa douche comme tous les soirs après avoir travaillé aux champs. Elle souriait en fredonnant la musique, tout en avançant vers la cuisine. Elle ne faisait pas vraiment attention à ce qui l’entourait, elle voulait surprendre sa mère et elle était portée par la musique et l’odeur du repas qui embaumait la maison. Elle entrait alors dans la cuisine, et au moment où son pied toucha le sol, elle comprit que quelque chose n’allait pas. Le sol était mouillé, elle sentait le liquide chaud sous la plante de ses pieds. Elle baissait les yeux et découvrit du sang. Elle entendit ensuite la voix de sa mère comme étouffée. C’est alors que ses yeux se posèrent un peu plus loin dans la cuisine, où sa mère gisait au milieu de son sang. Al’ya se précipitait vers elle.

«- Maman ! Maman ! Non ! Je t’en prie ne me quitte pas ! Kyle ! KYLE !»

Sa voix était cassée tandis qu’elle hurlait le prénom de son frère. Elle tenait sa mère contre elle, la berçant. Elle ne savait pas quoi faire, sa mère murmurait quelques mots à son oreille avant de s’éteindre dans ses bras. La jeune fille serrait un peu plus fort sa mère, lui demandant de revenir, de ne pas la laisser mais c’était trop tard. Kyle découvrit la scène, horrifié. Il laissait sa sœur et sa mère pour monter à l’étage. Arrivé dans l’escalier, il vit de l’eau sortir de sous la porte de la salle de bain qui était fermée. Il essaya de l’ouvrir, mais il dû enfoncer la porte pour y entrer. Une fois à l’intérieur, il se précipita vers la baignoire où son père gisait à moitié immergé. Il sortit le corps hors de l’eau et essaya de le réanimer en vain. Il hurla de douleur, sa sœur quant à elle n’avait pas bougé, elle était toujours en train de bercer sa mère en pleurant et en la suppliant de revenir. Il descendit lentement, tremper et incapable de parler. Il prit le téléphone et appela les secours avant d’aller auprès de sa sœur. Il la prit dans ses bras et l’écarta du corps de leur mère.

Les secours arrivèrent rapidement. Ils firent sortirent les enfants et les envoyèrent a l’hôpital. Ils étaient dans la même chambre. Elle passait ses journées silencieuse blottit contre son frère, parfois elle pleurait d’autre fois elle était juste contre lui sans rien dire. Ils passèrent plus d’un mois avant qu’ils ne sortent de l’hôpital. Ils retournèrent dans leur maison, mais l’un comme l’autre savait qu’ils ne pourraient plus vivre de nouveau dans cette maison. Kyle décida alors de partir avec sa sœur. Il prit leurs affaires et les mit dans le 4x4 familiale, récupéra les économies de leurs parents avant de régler les papiers pour faire vendre la maison et toute la ferme. Tout ce qu’il ne put pas emmener, il le fit envoyer en Amérique. Al’ya quant à elle restait muet, elle semblait ne plus être là. Il voulait la ramener, il se dit que pour cela il devait l’emmener loin de tous ses souvenirs.

Il partit alors à New York avec elle. Il mit un océan et des milliers de kilomètres entre eux et leur passé. Au bout de quelques temps dans cette nouvelle ville, la jeune femme recommença à vivre. Elle finit par reprendre des études de journalisme. Mais elle n’était plus la même, son magnifique sourire n'était toujours pas revenu. Elle se fit embaucher par un grand journal et devint une grand journaliste. Elle va toujours chercher les informations à la source, c'est pour cela qu'elle est surnommée par ses collègues la fouineuse. Elle est spécialisée dans les articles engagés et confrontation sur des sujets sensibles comme Palladium.



Dernière édition par Al'ya M. Lorenzi le Dim 23 Avr - 23:01, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Bienvenue !! J'aime te tenter :calin: :coeur:
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 282
expérience : 455
Re: Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Bienvenuuue ! J'ai entendu parler de toi, ravie de te voir parmi nous ! :coeur:

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Delta
Avatar : Holland Roden
Messages : 37
expérience : 77
Re: Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Merciii !!! :coeur: :cc: :cute:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Félicitations !


Félicitations, tu as été validé(e) ! Selon la classification de Palladium, tu as été classé comme étant un mutant Delta. Maintenant que ta fiche a été approuvée par le staff, tu vas pouvoir commencer à fouler l'univers de Future Legends avec ton nouveau personnage !

► Tu peux dès à présent aller poster ta fiche de liens et de RP ICI. Si tu es à la recherche de camarades pour te lancer dans l'aventure, n'hésites surtout pas à venir poster une demande de RP ICI !
► Nous t'attendons évidemment sur la Chat Box pour discuter mais tu peux aussi passer par la zone flood et jeux si tu le souhaites !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Delta
Avatar : Holland Roden
Messages : 37
expérience : 77
Re: Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Merciii !!! :cute: :cc: :coeur:
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Bienvenue officiellement, bravo pour ta validation Very Happy
avatar
Mutant Delta
Avatar : Holland Roden
Messages : 37
expérience : 77
Re: Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Merci ! :coeur:
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Al'ya M. Lorenzi | Trying your best to escape
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bug a la chapelle
» 02.03/17.C.L'Aquila, Italie - Time to escape
» Kickstater Escape issu de l'univers d'Eden
» I can't escape from this living ✘ Elrond and Aodhán
» the sweet escape ∞ (noël)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Future Legends :: Avant de commencer :: Paperasses administratives :: Les fiches validées-