Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 250
expérience : 372
Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Nightmares all night long.
Scott & Charlie
Voilà quelques temps que Charlie était arrivée au Manoir. Elle ne savait plus exactement depuis quand elle était arrivée ici, c'était étrange. Ici, dans ce grand manoir, elle se sentait chez elle, en sécurité. Pourtant, elle n'avait jamais rien vécut de traumatisant dans sa vie contrairement à d'autres pensionnaires de l'école mais.. Voilà. C'était une ambiance générale, une ambiance apaisante qui régnait dans l'école et Charlie aimait cette ambiance. Malgré le fait que Charlie se sente bien au Manoir, les cauchemars faisaient toujours partis de son quotidien. C'était le même cauchemar, encore et encore. En boucle et ce toutes les nuits. La jeune femme commençait à être agacé pour tout ça et, comme pour en rajouter une couche, les voix dans sa tête se faisaient de plus en plus insistante. Elle savait que ces voix étaient un écho des pensées des gens qui l'entouraient et qu'elle devait faire le vide pour les chasser de son esprit mais.. C'était plus facile à dire qu'à faire. Elle n'arrivait jamais à faire le vide lorsque son esprit était préoccupé et c'était le cas ces derniers temps.
La nuit était tombée depuis déjà quelques heures sur le manoir et Charlie était dans son lit, assoupie. Comme toutes les nuits, les cauchemars étaient là. Encore une fois, comme toutes les autres nuits, Charlie rêvait de son père. Elle le voyait mourir en boucle. Comme toutes les nuits, elle essayait de le sauver, le sauver d'une menace qu'elle ne comprenait pas et dont elle ne connaissait pas l'origine. Dans son rêve, Charlie essayait d'utiliser ses pouvoirs. Elle savait que c'était son seul espoir pour sauver son père.
Seulement, comme à chaque fois que Charlie tentait d'utiliser ses pouvoirs dans ses rêves, son corps dans la vrai vie les utilisait. Les meubles de la chambre de la brune se mirent à trembler dans tout les sens tandis que la porte de la chambre se mit à s'ouvrir et se fermer en claquant bruyamment. On aurait dit qu'un poltergeist avait pris possession des meubles de la chambre.
code by bat'phanie

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.

Charlie & Scott
Nightmares all night long.





Comme à son habitude, Scott ne dormait pas. Et comme à son habitude, il se promenait dans les couloirs vides du manoir, agacé par les ronflements de certains élèves. S'il aimait son métier de professeur, il n'était pas du genre à leur offrir son affection. Pour lui, ils étaient des futurs combattants, peut-être même des futurs X-Men, mais ça s'arrêtait là. Wolverine lui reprochait régulièrement son comportement envers les plus jeunes, la façon dont Scott les traitaient ne lui plaisait absolument pas. Mais le mutant n'agissait pas comme ça sans raisons. Il connaissait les humains, cette facilité qu'ils avaient à craindre ce qu'ils ne comprenaient pas. Les mutants n'étaient pas très bien vus, malgré les efforts des X-men. Scott croyait encore au rêve de Charles Xavier, il pensait que la paix était possible entre l'humanité et les mutés. Mais cette idéologie perdait peu à peu de sa saveur. Alors il formait les plus jeunes pour leur permettre de survivre dans ce monde de plus en plus hostile. Si une guerre éclatait, ils seraient prêts à se défendre. Pendant ces cinq années passées au manoir, il avait suscité l'admiration de certains et les critiques des autres. Mais il s'en foutait totalement. Il faisait ce qu'il devait faire sans se soucier des commérages. Scott était celui qui prenait les décisions difficiles, celui qui n'hésitait pas à taire son humanité pour le plus grand bien des mutants. S'il se montrait aussi froid, c'était parce qu'il avait trop souffert. Il avait perdu trop de proches et trop d'amis. Et surtout, il avait perdu Jean, son grand amour, celle pour qui il aurait déplacé des montagnes. Scott avait vécu une histoire incroyable avec elle. Ensembles, ils avaient traversé la mort, le temps et l'espace. Et elle était partie. Définitivement. Puis ressuscitée par le Phénix. Pour mourir à nouveau. Des ascenseurs émotionnels qui avaient fragilisé Scott. Aujourd'hui, il ne voulait plus entendre parler de sentiments, d'amour et de toutes ces émotions trop humaines. Il désirait oublier, tout simplement. Alors qu'il tournait dans un couloir pour se diriger vers une autre aile, des bruits sourds attirèrent son attention. Il marcha donc en direction de la source sonore, intrigué par une porte qui tapait régulièrement contre son battant. Il fronça aussitôt les sourcils, convaincu que quelque chose clochait. Scott était un homme terre-à-terre, il ne croyait pas aux esprits, aux fantômes et à toutes ces entités surnaturelles. Il poussa donc doucement la porte pour entrer dans la pièce et observa attentivement son contenu en l'espace d'une fraction de secondes. Il possédait un sens de la géométrie presque surhumain qui lui permettait d'analyser un environnement plus rapidement que quiconque. Il remarqua donc instantanément les meubles qui tremblaient sous la pression d'une force extérieure, la jeune fille aux traits troublés allongée dans son lit et les divers objets qui lévitaient. Il ne connaissait que trop bien ses phénomènes. Lorsqu'il était avec Jean et qu'ils dormaient ensembles, la jeune femme utilisait inconsciemment sa télékinésie lorsqu'elle était angoissée par un cauchemar. Cette élève était dans le même cas qu'elle à l'époque, il en était certain. Il s'approcha du lit et s'agenouilla pour que sa tête soit à la hauteur de la sienne. Il hésita quelques secondes à la réveiller mais se décida finalement tandis que sa main se posa timidement sur l'épaule de la jeune mutante qu'il secoua avec précaution. Hey. Tu dois te réveiller. Le ton de sa voix était doux et son front barré d'une ride soucieuse. Pour un type insensible, il était déjà trop impliqué. Mais que pouvait-il faire d'autre ? Laisser cette gamine ? Il en était hors de question.
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 250
expérience : 372
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Nightmares all night long.
Scott & Charlie
Plus le cauchemar avançait et plus Charlie sentait la panique l'envahir. Elle n'allait pas réussir à le sauver, encore une nuit où son père allait mourir sous ses yeux sans qu'elle puisse faire quoi que ce soit. La Charlie du rêve continuait de lutter, d'essayer de faire quelque chose pour sauver son père tandis que la Charlie de la vrai vie continuait d'utiliser ses pouvoirs sans en être consciente. Les meubles s'agitaient un peu plus dans la pièce tandis que le visage de la jeune femme se déformait sous les émotions qu'elle vivait dans son rêve. Lorsque Scott toucha l'épaule de Charlie, le rêve de cette dernière se mit à trembler. Tout le décor du rêve était comme victime d'un immense tremblement de terre, les choses tremblaient autour d'elle tandis que la scène se figeait sur place. Charlie hurla, elle tendit la main vers son père alors qu'elle était brusquement ramené à la réalité. Dans son lit.
La jeune femme se redressa soudainement en hurlant et en tendant la main comme pour rattraper son père. A la place, son réveil fut projeté à pleine vitesse en direction du mur qui se trouvait face à son lit. Le réveil manqua au passage d'assommer Scott vers qui Charlie tourna la tête d'un air surpris. Elle ouvrit plusieurs fois la bouche sans qu'aucun son n'en sorte. Ses prunelles chocolats se détachèrent de l'homme qu'elle reconnu comme étant le Professeur Summers pour venir se poser sur son réveil explosé sur le sol. Charlie était en nage à cause de son cauchemar. Elle prit une grande inspiration en fixant le réveil sur le sol.

- Je.. J'suis désolée Professeur.. Je vous ai réveillé, je crois..

Elle se mordit légèrement la lèvre inférieur. La terreur du cauchemar était passée mais à présent, elle était légèrement gênée de se retrouver avec un professeur à ses côtés dans sa chambre pour la réveiller d'un cauchemar. Charlie avait l'impression d'avoir à nouveau 5 ans et puis.. Elle savait que ses cauchemars faisaient jaser tout les élèves de l'école. Ils la trouvaient tous bizarre à faire bouger les meubles à cause de "simples rêves".
code by bat'phanie

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.

Charlie & Scott
Nightmares all night long.





Il l'observait avec une inquiétude non dissimulée, sans même regarder les meubles qui tremblaient de plus en plus contre les murs. Le bruit attira l'attention de quelques élèves qui sortirent de leur chambre pour observer ce qu'il se passait ici. Scott les fusilla du regard, utilisant sa main libre pour leur dire de dégager. Certains semblaient soucieux, d'autres plus moqueurs, certains carrément hilares. Le mutant aux lunettes de quartz-rubis serra les dents, sa mâchoire contractée par l'agacement. Dégagez d'ici. Elle a suffisamment à craindre des humains pour se faire emmerder par des petits idiots. Il fronça les sourcils, passablement énervé. Les élèves repartirent dans leur chambre et Scott en profita pour reporter à nouveau son attention sur la jeune fille qui s'agitait de plus en plus. Elle se réveilla brutalement tandis qu'un hurlement s'échappa de sa gorge et elle se redressa dans son lit, le bras tendu en avant. Le réveil posé sur sa table de chevet s'envola en direction du mur sur lequel il s'écrasa avant de tomber sur le sol, manquant de peu le visage de Scott qui ne bougea pas d'un pouce. Il se redressa sur ses jambes et croisa ses bras sur son torse, les yeux rivés sur elle. Je ne voulais pas te réveiller, mais je n'ai pas eu le choix. Scott lui adressa un faible sourire avant de poser son regard sur le réveil, totalement disloqué. Je vais me renseigner après de l'équipe pour voir si on a pas un réveil qui traîne, en attendant que tu en rachète un. Le mutant se dirigea vers l'objet qu'il ramassa doucement. Il n'est pas réparable. Il mordilla sa lèvre inférieure et lui envoya un petit sourire d'excuse. Il n'était pas du genre à se montrer aussi délicat avec quelqu'un, mais Charlie lui rappelait trop Jean pour qu'il puisse conserver son masque de froideur habituel. Ne t'excuse pas, je ne dormais pas. En réalité il ne dormait presque plus du tout en ce moment, trop perturbé par ses propres cauchemars. Il comprenait la jeune fille, même si lui-même ne menaçait pas de détruire la pièce à cause de son pouvoir. Mais il avait vécu tant d'horreurs que le simple fait de s'allonger dans son lit était suffisant pour le troubler. Il ne savait pas pourquoi Charlie était aussi tourmentée et il ne voulait pas le savoir. Il avait assez de problèmes comme cela. Il resta pourtant dans la chambre de la jeune fille, qu'il continuait de regarder derrière ses lunettes. C'est passager, tu sais ? Je connaissais quelqu'un comme toi. Elle avait des problèmes avec sa télékinésie, elle aussi. C'était difficile pour lui de parler de Jean, encore aujourd'hui. Mais il devait rassurer son élève. Lui dire que ça passerait, que ce n'était qu'un mauvais moment à passer. Tu t'appelles Charlie, c'est ça ?


Dernière édition par Scott Summers le Dim 23 Avr - 1:56, édité 1 fois
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 250
expérience : 372
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Nightmares all night long.
Scott & Charlie
Les prunelles chocolats de Charlie se posèrent sur la masse d'élèves qui se pressaient à l'entrée de sa chambre. Elle détestait ça. Elle détestait avoir les yeux de tout le monde rivés sur elle. Elle trouvait ça dégradant et la brune ne supportait pas d'être le centre de l'attention. Surtout que.. Hé voilà. Les voix arrivèrent comme quand on monte le volume d'une chaine hi-fi à fond. Charlie plaqua ses mains sur ses oreilles et ferma les yeux en ramenant ses jambes contre elle. Elle détestait entendre les pensées de tout le monde. La jeune femme resta prostrée dans son lit en marmonnant.

- Arrêtez de penser.. S'il vous plait.. Taisez-vous..

"Elle est complètement tarée celle-là." La pensée se discerna des autres. Ce fut la seule que Charlie perçut distinctement et elle rouvrit les yeux en fixant les élèves encore présent dans l'encadrement de la porte. Elle les détestait, tous. Ils n'étaient pas mieux que ses anciens amis qui la prenaient pour illuminée qui entend des voix. Sans prévenir, la porte de la chambre se claqua sous quelques exclamations de surprises. Quelques murmures étouffés furent perceptibles durant quelques instants avant que le silence complet s'installe dans la chambre. Ils étaient enfin seul et Charlie reposa doucement ses mains sur les draps du lit. Ses prunelles chocolats se posèrent alors sur Scott qui se tenait debout au bout du lit avec un réveil en morceaux dans les mains.
A cause des voix, Charlie n'avait pas entendu ce qu'il lui avait dit auparavant. Tout ce qu'elle pu entendre, c'est que les cauchemars et le non-contrôle total de ses pouvoirs étaient seulement passager. Elle détourna le regard en faisant une petite moue. Visiblement, le Professeur Summers avait connu une télékinésiste comme elle et cette personne avait eut aussi des problèmes avec ses pouvoirs. Est-ce que tout les télékinésistes étaient comme ça ?

- Comment elle a fait cette personne ? Comment elle a fait pour.. Aller mieux ?

Il parlait d'elle au passé.. Etait-elle encore dans les parages ? Non, probablement pas. Sinon pourquoi parlerait-il d'elle au passé ? Charlie resta cependant silencieuse à ce sujet. C'était totalement inapproprié de poser une question à ce sujet. Les prunelles chocolats de Charlie étaient toujours rivées sur le sol. Elle avait honte lorsque ses pouvoirs devenaient incontrôlables, elle avait donc honte environ 80% du temps de son existence actuelle. Une question fut posé et la jeune femme hocha doucement la tête.

- Oui, Charlie, c'est bien ça. Encore désolée pour le dérangement professeur..

Toujours s'excuser à propos de ses pouvoirs, c'était le quotidien de Charlie.
code by bat'phanie

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.

Charlie & Scott
Nightmares all night long.





Elle était ailleurs, il le voyait. Elle n'écoutait pas ce qu'il racontait, trop perdue dans ses pensées pour pouvoir lui accorder son attention. Charlie lui rappelait définitivement Jean. La même fragilité, la même angoisse par rapport à ses pouvoirs et la même force intérieure. Une force dont elle ne se rendait probablement pas compte. Mais à ses yeux, cette gamine possédait un potentiel monstre. Assez pour attiser sa curiosité, en tout cas. En plus d'une décennie, il avait appris à déceler la puissance des autres mutants. Et il se trompait rarement. Charlie demanda soudain aux élèves postés devant sa porte de taire leurs pensées et Scott se tourna à nouveau vers eux, une lueur froide dans les yeux. Lorsque la porte claqua violemment contre son battant il reporta son attention sur la jeune fille. Sa question le troubla quelques secondes. S'il était assez entraîné pour lui masquer ses pensées, le traits de son visage parlaient à sa place. Il afficha instinctivement son masque de neutralité habituelle pour dissimuler sa gêne et se racla la gorge afin de gagner quelques précieuses secondes. Elle s'est entraînée. Pendant des années. Tu risques de casser d'autres réveils pendant encore quelques temps. Il lui lança un sourire, étonnamment sincère. On est là pour t'aider à te contrôler. Pour que tu puisses vivre une vie normale. Et les gens qui te jugent, qui disent que tu es folle ? Scott soupira longuement. Il connaissait la réputation de Charlie, il savait que les autres élèves la traitaient au détour d'un couloir. Toujours dans leurs têtes, jamais en face. Mais c'était tout comme pour une télépathe comme elle. Ils ne méritent pas ton attention. Ils ne savent pas ce que c'est que d'avoir peur de son pouvoir. Lui, il savait. Scott passait son temps à conserver son sang-froid, à contrôler ses yeux pour éviter de provoquer des catastrophes. Il ne comprenait pas pourquoi les autres mutants jugeaient des gens comme Charlie ou lui-même. Ils étaient tous dans le même bateau de l'évolution. Comment envisager une trêve avec les humains si les mutants n'étaient même pas capables de se respecter entre eux ? Une question rhétorique qu'il ne comptait pas infliger à son élève. Charlie devait accepter son pouvoir dans son intégralité, sans chercher à se justifier de ses pertes de contrôle. Le manoir avait été créé pour aider les jeunes comme elle. Pour leur permettre de se mélanger à la race humaine sans craindre la persécution. Je n'ai pas la prétention de dire que je sais ce que tu traverses, Charlie. Mais j'ai connu suffisamment de télépathes pour savoir que c'est difficile d'entendre continuellement les pensées des autres. Il marqua une petite pause, son regard toujours posé sur son élève. Elle devait tenir bon. S'accrocher. Scott se jura intérieurement de la protéger et d'être là pour elle. S'il n'était pas son ami, il pouvait devenir une sorte de confident, une épaule sur laquelle elle pouvait s'appuyer. Ne t'excuse pas. Si je vadrouille dans les couloirs, la nuit, c'est justement pour être présent dans ce genre de situation. Scott lui adressa un nouveau sourire, beaucoup plus détendu qu'à son arrivée. Je peux te ramener une infusion, si tu veux. Ça m'aide à me calmer quand je fais un cauchemar.
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 250
expérience : 372
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Nightmares all night long.
Scott & Charlie
L'explication concernant cette personne que le professeur avait connu ne tarda pas à arriver. Elle s'était donc entraînée pendant des années avant de réussir à supporter et maîtriser tout ça ? Charlie se renfrogna légèrement. Elle n'avait pas vraiment la patiente d'attendre encore plusieurs années avant de pouvoir maîtriser sa manière de capter les pensées des autres. Elle savait qu'elle devait faire le vide dans son esprit pour les entendre mais ce n'était pas toujours simple. D'ailleurs, Charlie se rendit compte du calme olympien qui régnait dans la pièce, elle ne percevait pas les pensées de Scott et elle releva un regard surpris dans sa direction. Est-ce qu'il arrivait à bloquer ses pensées pour qu'elle ne les entende pas ? C'était incroyablement reposant. Ne rien entendre, être au calme. Ca apaisait Charlie qui fini par sourire lorsque Scott lui affirma qu'elle allait encore casser quelques réveils.

- Vous savez.. Les autres, c'est pas vraiment un problème. Je comprend juste pas pourquoi ils font ça. On est tous des mutants, on a tous plus ou moins les même problèmes alors pourquoi discriminer certains d'entre nous ? C'est débile.. On a tous eut peur à un moment donné.

C'était sûrement pour ça que Charlie s'était réfugié dans l'informatique et internet en général. Lorsqu'elle était sur son ordinateur avec son casque vissé sur les oreilles, elle n'entendait pas les pensées des autres. Elle avait tout un tas d'amis sur internet et ça lui facilitait grandement la tâche de communiquer par écran interposés. De cette manière, elle ne pouvait pas entendre les pensées de ses amis. Visiblement, Scott semblait savoir de quoi elle parlait sans vraiment l'avoir vécu. Il devait effectivement avoir beaucoup d'amis télépathes.
En plus d'avoir des amis télépathes, il ne semblait pas être du genre couche-tôt. Patrouiller dans les couloirs à.. Charlie voulut regarder l'heure sur son réveil mais ce n'était plus possible, elle ne savait donc pas quelle heure il était mais elle avait vraiment l'impression qu'il était tard. Elle esquissa alors un sourire en signe de remerciement au professeur.

- Je peux venir avec vous jusqu'à la cuisine ? Sortir de ma chambre et marcher un peu, ça m'aide aussi.

D'un geste fébrile, Charlie repoussa les couvertures et se leva de son lit. Elle attrapa un sweat qui traînait sur sa chaise bureau puis l'enfila avant de se tourner vers Scott. La brune avait le teint blafard, résultat de son cauchemar mais elle semblait tout de même aller un peu mieux que quelques minutes auparavant. Elle espérait qu'une petite balade dans les couloirs suivit d'une infusion lui ferait du bien. Et puis.. Elle ne connaissait pas vraiment le Professeur Summers mais il avait l'air d'être un homme gentil, attentionné, qui prend soin de ses élèves. Elle l'aimait bien Charlie.
code by bat'phanie

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.

Charlie & Scott
Nightmares all night long.





Elle ne comprenait pas les autres élèves et les mutants qui jugeaient leurs semblables. En réalité, Scott ne comprenait pas non plus. C'était, à ses yeux, aussi ridicule qu'un gay homophobe. Il savait que ça existait mais ça ne l'empêchait pas de trouver ça stupide. C'était sans doute ça la raison de toute cette peur et de cette haine à peine dissimulée : la stupidité. Plus il parlait avec Charlie et plus Scott se disait qu'elle était différente des autres jeunes de son âge. Plus mature, plus intelligente. C'était ça qui l’empêchait d'être totalement franc avec elle. Il hésitait à partager son point de vue sur la question de peur de la troubler d'avantage. Le professeur ne voulait pas qu'elle perde son innocence et sa vision actuelle du monde. Mais Scott étant ce qu'il était, il soupira fortement en soulevant ses épaules, un air fataliste sur son visage. Ils sont idiots. Les gens sont comme ça, Charlie. Ils répètent les mêmes erreurs, encore et encore. Inlassablement. Les mutants ne sont pas plus évolués que les humains, tu sais. Il y a autant de racistes, de fascistes, d'homophobes et de sexistes chez eux que chez nous. Sa mâchoire se contracta, signe qu'il était manifestement énervé. Pas contre la jeune fille, évidemment, ni même les élèves, mais contre les gens comme Magnéto ou les membres du gouvernement qui attisaient cette haine au point de corrompre les plus fragiles. Les adolescents étaient les plus touchés par ces discours intolérants et ils ne faisaient que répéter ce qu'ils entendaient. Tu sais ce qu'on raconte, on reproche aux autres ce qu'on n'est pas capable d'assumer nous même. C'est leur propre peur qu'ils projettent en toi. Scott n'était pas du genre pessimiste habituellement, mais le comportement de ces jeunes envers Charlie l'avait touché plus qu'il ne le montrait. Il se revoyait adolescent en compagnie d'Iceberg, seuls contre une foule qui menaçait de les pendre comme de vulgaires animaux. Si les paroles étaient moins dangereuses que les actes, elles n'en était pas moins douloureuses. Sa colère retombant peu à peu, le professeur adressa un sourire à Charlie et hocha doucement la tête lorsqu'elle lui demanda si elle pouvait venir avec lui dans la cuisine. Si le couvre-feu empêchait les élèves de se promener à une heure tardive dans le manoir, la présence de Scott était suffisante pour éviter à la jeune fille de recevoir un blâme. Bien sûr. Il l'observa s'habiller et détailla les traits de son visage pâle avec attention. Boire une boisson chaude allait lui permettre de récupérer des couleurs, il en était certain. Il ouvrit donc la porte pour que Charlie puisse sortir de la chambre et commença à marcher d'un pas tranquille vers les cuisines du manoir, les mains dans les poches de son jean. Comment ça se passe la journée, tu arrives à contrôler suffisamment ta télépathie pour suivre les cours ?
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 250
expérience : 372
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Nightmares all night long.
Scott & Charlie
Comme venait de l'expliquer Scott à Charlie, tout n'était pas une question d'évolution. C'est vrai que la race humaine avait le chic pour refaire les même erreurs encore et encore. Toujours les même erreurs du passé, des erreurs liées au jugement, à la peur de l'autre ou encore à la peur de l'inconnu. Les gens étaient idiots, oui, mais Charlie espérait que les mutants soient un peu plus ouverts d'esprit concernant les différences. Elle avait espéré beaucoup de choses découvrant l'existence du Manoir. Elle avait espéré quitter son ancienne vie devenue trop difficile à vivre pour une nouvelle vie, plus agréable, moins compliqué. Au final, c'était tout l'inverse qui s'était passé et les pouvoirs de Maggie s'étaient beaucoup plus vite développé que lorsqu'elle habitait encore chez sa mère à Toronto. Elle ne savait pas trop comment ni pourquoi et Charlie n'avait pas vraiment cherché à comprendre.

- J'aimerai bien que les gens arrêtent de projeter ce qui leur fait peur sur moi. Ce sont des mutants, non ? Ils ont des moyens de se défendre contre leur peur et bien qu'ils s'en servent.

Elle était un peu agacé de tout ça Charlie, ça l'énervait. Mais, heureusement, le Professeur Summers étaient intervenu sinon, si elle avait été réveillée par les autres élèves, elle aurait probablement démonté la porte directement pour leur mettre dans la figure.
Charlie rabattit la capuche de son sweat sur sa tête puis elle prit la direction de la cuisine aux côtés de Scott. Les élèves avaient enfin désertés le couloir et semblaient être retournés dans leurs chambres respectives. Le calme était plus ou moins revenu même si Charlie pouvait entendre un murmure continue. Le murmure des esprits se trouvant dans les chambres. Elle battit des cils lorsque Scott lui posa une question ce qui l'obligea à revenir sur terre.

- Ca dépend des fois. Pour les cours, j'arrive à me concentrer mais le reste du temps, je me promène avec un casque et la musique à fond dans les oreilles. Ca m'empêche de les entendre..

Heureusement, les distances dans l'école n'étaient pas très grandes et en seulement quelques minutes, ils étaient dans la cuisine. Charlie fourra les mains dans les poches de son sweat et elle s'avança doucement vers le plan de travail sur lequel elle vint appuyer ses coudes. Ses prunelles chocolats se posèrent sur Scott.

- Vous aussi, vous êtes allé dans une école comme le Manoir, non ?

Charlie avait entendu des rumeurs, des rumeurs qui disaient que Scott était allé dans une école aux Etats-Unis qui accueille elle aussi les jeunes mutants.
code by bat'phanie

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.

Charlie & Scott
Nightmares all night long.





Depuis l'apparition de ses pouvoirs, Scott supportait sans broncher les jugements des humains, mais parfois aussi de ses frères mutants. Il savait que son pouvoir était incontrôlable et qu'il n'en aurait jamais la maîtrise totale. Emma Frost lui avait expliqué que son blocage était peut-être plus psychologique que physique et qu'il pourrait un jour le maîtriser à sa guise, sans qu'il soit obligé de porter son éternelle paire de lunettes. S'il doutait un peu des propos de la reine blanche, il gardait en lui un petit espoir. Et si elle avait raison ? Malheureusement, il n'avait pas revu la femme depuis quelques années. Elle était chère à son cœur, pourtant. Emma avait été là lorsque Jean était définitivement partie. Partie. Un mot bien optimiste pour quelqu'un qui était mort dans ses bras. La rousse lui avait dit de vivre. Sans elle. Alors Scott avait entamé une relation sentimentale avec Emma, ce qui avait suscité les critiques des autres X-Men. Encore et toujours des critiques. Alors oui, il comprenait parfaitement Charlie. J'aimerai bien te dire qu'ils agissent comme ça parce qu'ils sont jeunes, que ça va s'arranger avec le temps. Le professeur soupira en la regardant droit dans les yeux. Mais les adultes ne sont pas mieux. Il n'y avait plus personne dans les couloirs. Même Scott, qui n'était pourtant pas télépathe, appréciait le silence environnant, seulement perturbé par le son de leurs pas. Chacun sa technique. Si ça te permet de garder le contrôle, alors tant mieux. Quelle équipe de bras cassés faisaient-ils, quand même. Charlie et son casque et Scott et sa visière. Deux mutants aux pouvoirs qui dépassaient largement les autres mais qui ne pouvaient pas exploiter leur plein potentiel. Un gâchis. C'était probablement pour ça qu'il se sentait aussi proche de la jeune fille. Parce qu'ils se comprenaient. Leur différence d'age importait peu, la douleur était universelle. Ils arrivèrent dans la cuisine et Scott se dirigea vers un placard pour attraper une boite d'infusion, deux tasses et du sucre. Il alluma la bouilloire et se tourna finalement vers Charlie pour répondre à sa question. Effectivement. Elle s'appelle l'institut Xavier. J'étais le deuxième étudiant recruté par le professeur Xavier. La première, c'était Jean. La télépathe dont je te parlais tout à l'heure. Cette fois-ci, il parvenait plus facilement à parler d'elle. Avec trois autres étudiants, on a formé les X-Men. Il n'ajouta rien de plus. Si Charlie ne venait pas de New-York, elle connaissait surement l'équipe, qui agissait à l’internationale. Je suppose qu'ici, au Canada, la Division Alpha est plus connue que notre équipe. Il adressa un petit sourire à Charlie avant de s'emparer de la bouilloire pour verser de l'eau dans les tasses. Scott ajouta les sachets d'infusion et s'adossa sur le frigo, les bras croisés sur son torse. Je sais que les élèves aiment bien se trouver un pseudo. C'est quoi le tien ? Il se demandait où tous ces jeunes trouvaient leur inspiration tant beaucoup d’alias étaient déjà utilisés par leurs aînés.
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 250
expérience : 372
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Nightmares all night long.
Scott & Charlie
Super rassurant. Voilà comment Charlie aurait qualifiée ce qu'était entrain de lui dire Scott. C'était super rassurant de savoir que ce n'était pas la jeunesse qui faisait dire n'importe quoi aux mutants qui se permettaient de juger Charlie. Et si il disait ça, c'était probablement parce que lui aussi avait été victime du jugement des autres. Il en parlait beaucoup trop facilement et semblait s'y connaître beaucoup trop pour se baser uniquement sur ce dont il avait pu être témoin. Charlie ne rebondit cependant pas là-dessus. Ca ne la regardait pas vraiment ce que le Professeur Summers avait pu vivre dans sa vie mais elle se doutait bien que son pouvoir de mutant pouvait faire peur. Elle avait entendu que sans ses lunettes, il n'avait absolument aucun contrôle dessus.

- Ca suffit pour le moment.. Mais écoutez les même musiques en boucle toute la journée, c'est pas super passionnant. J'espère pouvoir m'en débarrasser assez vite.

La musique était certes plus agréable à écouter que les pensées des gens mais Charlie espérait vraiment ne plus avoir à porter ce maudit casque dans le futur. Elle ne comptait pas vivre toute sa vie avec un casque sur les oreilles.
Ils arrivèrent donc à la cuisine et Scott lui parla de cette école dans laquelle il avait été. L'institut Xavier, Charlie avait lu quelques trucs à ce sujet sur internet. Quelques amis balck-hat l'avaient dirigés sur des topics du deep-web au sujet de cette école particulière qui accueille des gens particuliers. On lui avait même conseillé de s'y rendre mais, au final, elle avait choisit d'aller au Manoir. C'était beaucoup plus proche de chez elle et puis.. Elle ne s'était pas sentis prête à quitter son petit Ontario. Elle était née ici après tout. Ah et la télépathe avait donc un nom. Jean. Charlie n'avait jamais entendu parler d'elle mais, visiblement, le Professeur Summers et elle s'étaient bien connu puisqu'ils avaient fait partis des premières recrues de l'école.

- Ah oui, les X-Men ! J'ai lu pas mal de choses à votre sujet sur internet, de même pour la division Alpha. Les journaux ont parlés d'eux à plusieurs reprises aussi !

Charlie esquissa un sourire pour répondre à celui de Scott. Oui, elle avait lu pas mal de choses sur les X-Men ou la Division Alpha lorsque ses pouvoirs avaient commencés à pointer le bout de leur nez. Elle avait cherché des réponses et ses questions l'avaient menés à tout un tas d'articles de journaux concernant les gens avec des pouvoirs. Elle tira doucement vers elle la tasse brûlante que posa Scott devant elle. Charlie attrapa un morceau de sucre qu'elle lâcha dans l'eau avant de s'emparer d'une cuillère et de commencer à faire fondre le sucre. Un léger sourire narquois vint s'afficher sur ses lèvres en entendant la question du Professeur Summers. Il allait sûrement se moquer d'elle.

- Le mien ? C'est Headache.

Mal de crâne. Elle l'avait hérité il y a déjà quelques temps, à cause des codes très complexes qu'elle a tendance à utiliser sur internet pour pirater certaines choses. Au final, ce pseudo avait pris tout son sens lorsque ses pouvoirs s'étaient manifestés.

- C'est assez ironique parce que j'ai pas hérité de ce surnom à cause de mes pouvoirs à l'origine. Et vous, c'est Cyclope, c'est bien ça ?

Inutile de chercher comment il avait hérité de ce surnom. Charlie savait qu'il avait une autre paire de lunettes qui ressemblaient plus à visière qu'à des lunettes. Apparemment, cette visière lui permettait de gérer l'intensité des rayons qu'il projetait. Oui, la jeune femme avait peut-être lu pas mal de choses concernant les professeurs de l'école avant d'arriver ici ou même après son arrivée.
code by bat'phanie

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.

Charlie & Scott
Nightmares all night long.





La présence de Charlie était étonnement rassurante. Scott appréciait la compagnie de la jeune femme qui possédait un esprit plus brillant que la majorité de ses camarades. La vie était mal faite, quand même. Elle avait toutes les qualités requises pour s'épanouir socialement, malheureusement son pouvoir télépathique gâchait tout. Mais ce n'était que temporaire. Parce que le professeur Summers avait l'intime conviction qu'elle allait finir par contrôler ses pouvoirs pour devenir l'une des mutantes les plus douées de sa génération. A force de côtoyer des télépathes, Scott s'était progressivement rendu compte qu'ils possédaient un don incroyable qui effrayait les autres. Parce que généralement, les gens n'aimaient pas lorsque quelqu'un s'insinuait dans leur esprit, lui le premier. C'était d'ailleurs pour ça qu'il s'était entraîné de longues années avec le professeur Xavier pour rendre le sien hermétique. Il était aujourd'hui capable de le protéger des pensées de télépathes puissants comme Frost, mais aussi de contrôler suffisamment ce qu'il se passait dans sa tête pour y emprisonner momentanément les intrus. J'imagine, oui. Je ne sais même pas ce que les jeunes écoutent, aujourd'hui. Il parlait comme un vieux. Il ne lui manquait plus qu'un peu de cheveux blancs et il pourrait commencer à dire "de mon temps, c'était pas comme ça". Il esquissa un sourire, qui devait sortir de nul-part pour la jeune fille, et attrapa sa tasse, sans y ajouter un seul carré de sucre. Scott n'avait jamais aimé ça, malgré les multiples tentatives de Jean. J'ai eu la chance d'avoir Véga dans mon équipe, une fois. Il est sympa. Scott porta la tasse à ses lèvres avant de boire une gorgée d'infusion. C'était chaud et réconfortant, mais vraiment dégueulasse. Il s'infligeait pourtant ce supplice tous les soirs, une sorte de rituel qui le rapprochait inexorablement de la vieillesse qu'il tenait tant à fuir. Il était à l'aube de la quarantaine, un âge effrayant pour certains, attendu par d'autres. Quoiqu'il en soit, c'était un cap à franchir, une nouvelle aventure. Il écouta Charlie lui parler de son nom de code, sans se moquer d'elle une seule seconde. En réalité, il trouvait cet alias très représentatif de son pouvoir, qui, comme elle le lui avoua ensuite, n'avait rien à voir avec sa télépathie. J'aime bien. Ça change de tous ces mutants télépathes avec un "mind" à la fin. Mastermind, Lady Mastermind, Mindy, The Mind, tant de surnoms qui hurlaient à la face du monde "hey, regardez moi, je suis un télépathe". Il remarqua d'ailleurs avec amusement que les plus grands télépathes choisissaient des noms moins tapageurs, plus originaux. Scott regarda longuement Charlie qui semblait vouloir se démarquer des autres, voler de ses propres ailes. Pas de Marvel Girl III pour elle. Un nom simple et efficace qui la différenciait agréablement. Elle l’interrogea ensuite sur son alias à lui. Il grimaça pour la forme, habitué à se faire appeler Cyclope depuis des années. C'est ça. Au début c'était Slim, parce que, comme tu dois t'en douter, j'étais mince. C'est un surnom vraiment idiot, maintenant que j'y repense. Scott éclata de rire, sans même le remarquer. Il ne riait plus depuis longtemps, mais Charlie lui permettait d'être lui-même. Momentanément, en tout cas. Et puis j'ai reçu ma visière. Cyclope a été une évidence pour tout le monde. Il avala la moitié de son infusion d'une traite, le regard toujours posé sur son élève. Il avait tant de choses à lui demander, tant de conseils à lui donner. Mais il resta silencieux. En la regardant, il ne put s'empêcher de penser au Phénix, cette entité cosmique qui s'emparait régulièrement des télépathes pour assouvir ses désirs. Charlie était-elle l'un de ses hôtes potentiels ? Il n'en savait rien. Mais son innocence poussait Scott à vouloir la protéger de tout. Et de tout le monde.
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 250
expérience : 372
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Nightmares all night long.
Scott & Charlie
En l'écoutant, Charlie avait l'impression que Scott avait au moins 60 ans. Il devait bien écouter de la musique, non ? Charlie ne savait pas vraiment qu'elle âge il avait mais il ne devait pas être bien vieux. Probablement autour de 35 ans. Oui, c'est ce qu'elle lui aurait donné. C'était compliqué de lui donner un âge en réalité, ses lunettes lui cachait les yeux et la brune avait tendance à beaucoup se baser sur le regard des gens pour déterminer tout un tas de choses dont leur âge. Là, elle était bloquée. Tout ce qu'elle voyait dans les lunettes du professeur Summers, c'était son reflet.

- Les jeunes écoutent tout un tas de musiques, je suppose. J'aime plutôt les choses qui ne sont pas vraiment de mon temps comme AC/DC ou les Beatles.

Autant Charlie vivait vraiment avec son temps sur le plan technologie mais alors niveau musique, elle était un peu à côté de la plaque. Mais ça ne lui posait pas de problème, le son de la guitare avait tendance à aider la jeune télépathe à se concentrer pour éloigner son esprit des pensées des autres.
Charlie remuait distraitement la cuillère dans sa tasse d'infusion. Elle aurait aimé essayé de se concentrer pour faire bouger la cuillère à la force de son esprit mais elle avait un mal de crâne qui commençait à arriver. C'était le problème lorsqu'elle utilisait ses pouvoirs en dormant, elle se réveillait souvent avec une migraine abominable. Ses prunelles chocolats se relevèrent de la tasse lorsque Scott évoqua le fait qu'il avait eut l'occasion de rencontrer Véga, un membre de la division Alpha.

- Alors, il est aussi rapide qu'on le dit ?

Charlie était curieuse de savoir si les rumeurs d'internet étaient vraies à ce sujet là. Elle savait bien que peu de choses sur internet étaient vraies mais, pour le coup, c'était des choses qu'elle avait lu sur le deep-web alors elle y croyait un peu plus. D'ailleurs, le débat sur les alias de super-héros continuait et Scott confia que son premier alias ne fut pas Cyclope mais Slim. Charlie leva vers lui un regard intrigué mais les explications ne tardèrent pas à venir. On l'avait surnommé ainsi à cause de sa corpulence et elle rigola légèrement en l'observant rire. Le rire était contagieux et ça faisait du bien de rire.

- Je veux pas dire que vous avez grossis Professeur mais.. Vous n'êtes plus vraiment Slim !

La jeune femme but une longue gorgée d'infusion et elle réprima une grimace. Ce n'était pas vraiment bon ce machin en réalité. Elle préférait grandement le café ou, encore mieux, les soda comme les boissons énergisantes. Elle en raffolait et l'infusion avait un goût bien fade comparé à ces boissons. Elle hocha doucement la tête quand Scott lui expliqua les raisons qui avaient poussées les autres à le surnommer Cyclope. La visière. C'était évident, oui. Elle posa finalement sa tasse sur le comptoir, peut-être qu'elle se forcerait un peu à en boire plus tard mais, pour le moment, elle préférait s'abstenir.

- Pourquoi vous êtes ici Professeur ? Enfin.. Je veux dire, vous êtes un X-Men. Pourquoi choisir de venir enseigner des choses à une bande de mutants écervelés ?

Oui, Charlie était du genre à juger facilement ses camarades. Ils n'étaient pas tendre avec elle alors elle ne les épargnait pas.
code by bat'phanie

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Nightmares all night long. - Ft. Scott.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Stand up all Night Long! [Dante & Lysandre]
» 05. [Chicago, IL] You shook me all night long [Ashlec]
» You shook me all night long (E.M.)
» All night long (PV)
» Wednesday Night Raw # 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Future Legends :: Zone HRP :: Les archives :: Archive des RP-