Ollie ☽ sauver cette étoile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Ollie ☽ sauver cette étoile

Ollie Hayes


Nom : Hayes, Olivia.


Alias : Tremble.


Date de naissance : 04/04/1990, 26 ans.


Niveau de menace : Bêta.


Dernière localisation : Inconnue.


Allégeance : Le Manoir.


Pouvoir : Energie sismique.


Avatar : Kristen Stewart.


ID : 290717-2

Pseudo/prénom : Pauline.
Age : Seize ans.
Comment as-tu connu le forum ? Facebook.
Que penses-tu du forum ? A découvrir!  I love you
Un suggestion ? Aucune.
Quelque chose à dire ? Les chats domineront notre petite planète.
 :coeur:


Physique & caractère :


Ollie, c'est une demoiselle au physique plus tôt banal. Un petit mètre soixante-six, une chevelure brune aux reflets presque auburn, qui s'arrête à la poitrine, et une moue perpétuellement boudeuse. Elle n'est certainement pas d'un naturel souriant, et seul dans son regard émeraude les plus soucieux peuvent déceler une pointe de complicité. Femme plus tôt jolie qui en ignore tout le charme, elle ne s'attarde que très peu sur son physique qui ne l'intéresse pas et ne perd pas de temps à se maquiller, ou se parer de bijoux au prix exorbitant. Dans le fond, son visage reflète bien sa personnalité. Une carapace professionnelle qui cache une quelconque sensibilité. Elle tient à cœur la cause des mutants, et en vient même à considérer le Manoir comme sa véritable maison. Impossible pour Olivia de trahir l'école et ses étudiants qu'elle considère comme une certaine famille. Sous ses traits antipathiques, se cache une loyauté infaillible. Sociable? Du tout. Bien au contraire, elle a une méchante tendance à se méfier de n'importe qui et c'est uniquement par une allégeance au Manoir prouvée qu'Ollie baissera sa garde. Pour beaucoup, le métier de recruteuse ne correspond guère à son profil. Néanmoins, dans cette force froide et distante se trouve quelque chose de rassurant, un sentiment de protection qui réconforte les mutants timides aux pouvoirs incontrôlés. Son ton sec, et ses répliques très méthodiques peuvent déstabiliser cependant ils prouvent d'une certaine maîtrise sécurisante. En dehors de son engouement pour le Manoir, c'est une lectrice pointilleuse, une femme qui sait s'amuser des jeux vidéos, et se cultive sérieusement pour remplacer les nombreuses années où l'éducation lui a manqué.

Biographie :



Pour l'humanité, c'était un jour comme un autre, un grain de sable qui s'écoulait encore dans leur sablier. Pour Judith, c'était une soirée de solitude, de sang, de cris. Ses vêtements de bonne sœur pliés sur la table de chevet, presque oubliés le temps de cette souffrance d'habitude si douce. Douleur que l'on taisait pour le bonheur d'un enfant prometteur d'espoirs. Pas elle. Elle, elle pleurait. Trahison envers sa foi, pêché de chair qui lui avait valu ce nourrisson détesté. Les mères supérieurs avaient convenues aussitôt de camoufler l'affaire, et clémentes offraient à une Judith désemparée la saveur du pardon en l'échange de cet enfant. Il ne devait pas rester de trace d'une infidélité à leur serment, alors, à cette belle soirée, quand Judith fredonnait une berceuse en cajolant l'enfant qu'elle considérerait toujours comme le sien, cette vieille dame à l'expression soucieuse s'empara du bébé que l'on venait à peine de prénommer. Olivia était officiellement née, et recueillait le nom de Hayes. Tandis qu'officieusement, Olivia perdait sa mère.

« Olivia, amène moi l'arrosoir, s'il te plaît. », marmonnait Peggy. Peggy, c'était une dame adorable, vraiment. Une veuve qui n'avait jamais eu la chance d'avoir des enfants, et qui en voisine du couvent, avait accepté de prendre sous son aile l'enfant non désirée. Et ayant toujours répété à la petite qu'elle n'était pas sa mère, elle la réconfortait cependant en lui déclarant que ses parents étaient deux héros morts à la guerre. C'était évidemment faux, mais aveuglément, Ollie la croyait et pensait que dans son sang rôdait un courage chaud et naturel. C'était faux, mais pour l'enfant, c'était un certain soulagement que de savoir que ses parents étaient des modèles. Pour la demoiselle, Peggy c'était toute une famille. Elle en incarnait chaque rôle, l'autorité, la complicité, la compassion, l'inquiétude, la protection, et surtout, l'amour. Beaucoup d'amour en cette vieille femme. Puis, c'est le malheur qui rattrape la jeune Olivia. Du haut de ses six ans, alors qu'elle tendait le bras pour attraper l'arrosoir d'un gris atténué, un hurlement. Peggy. En arquant un sourcil d'interrogation, la fillette lâcha l'arrosoir en vitesse pour se précipiter vers la vieille femme au dos courbé. « Mamie? Mamiiiiiiiiiiiie! », criait-elle en courant dans le jardin à toute allure. A dire vrai, ses courtes jambes la faisaient souvent dégringoler dans sa course et elle arriva toute crottée vers Peggy qui massait intensément sa poitrine douloureuse. La petite fille la secoua d'un sourire contrit. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien y faire? Elle voyait bien que sa mamie avait mal. Elle voyait bien qu'elle souffrait à l'agonie. Que son visage était déformé, que ses dents grinçaient, qu'elle retenait difficilement ses cris aigus. Et Peggy était morte alors qu'Ollie lui tenait la main, en lui caressant vainement les cheveux. Ce brin de douceur n'avait pas suffi et au bout d'une journée et d'une nuit passées seule, Olivia était accueillie dans les bras d'ambulanciers désolés.

Ce fut le début d'une rapide descente en enfer. Séjournant dans une famille d'accueil, elle enchaînait les visites chez les parents curieux, qui à chaque fois la rejetaient en apercevant cette rude méfiance dont elle faisait preuve. Personne ne voulait d'une petite fille qui ne pouvait pas leur faire confiance. Elle ne jurait que par sa 'mamie', et cette idéalisation du parent angoissait les familles les plus soudées. Alors, à chaque emménagement, elle retardait ses cours. Et à chaque renvoi, sa moyenne reculait encore de quelques points. Ainsi se poursuivit son enfance. Sans aucun équilibre, que le souvenir d'une grand-mère aimante pour qui elle n'avait strictement rien fait. La culpabilité la faisait s'emmurer dans son silence, et rien de cela ne s'arrangea lorsqu'à quatorze ans, des premiers signes de mutation se percevaient. Ca avait commencé un dimanche à l'aube, dans l'appartement; pas un bruit. Sauf les bruits de pas d'Ollie qui entrait dans la cuisine déserte. Et pourtant, tapi dans l'ombre, adossé au frigidaire, le grand Caleb de dix-sept ans. Un jeune homme déviant qui restait malgré tout très mystérieux sur son passé. Etrangement, il ne se vantait pas de ses douleurs passés, et s'occupait simplement de faire peur aux petits nouveaux. « Alors, Ollie, déjà debout? » articula-t-il avant de croquer dans sa pomme à pleines dents. Même si elle le connaissait depuis déjà deux ans, elle le craignait l'aîné. Et rapidement, elle se saisit d'un verre pour boire l'eau du robinet. Elle s'apprêtait à filer, hésitant à lui répondre. Mais le remord la prit, et Olivia répliqua: « Je venais juste boire de l'eau. Tu retournes déjà te coucher, t'veux pas rester? Non, et puis, tu devrais retourner au lit, toi aussi. T'es sûre? Reste. Je te dis de rester. Arrête, j'en ai rien à foutre. Sinon quoi? Tu vas appeler 'Mamie'? Ouais, c'est ça. T'as même pas pu la sauver, ta 'Mamie'. Va en enfer, Caleb. » Grognement de la demoiselle, Caleb qui lui saisit le poignet fermement. Il n'aimait pas qu'on réponde à ses provocations avec autant de mordant, et sur son front se dessina une ride soucieuse. Le sol se mit alors à trembler, comme si toute la maison basculait sous des déracinements. Alors celle-ci se mit à pencher, inclinée vers Caleb qui glissait sur la pente se formant. Les meubles ne tardèrent pas à le rejoindre contre le mur qui subissait la pression. Le tout se relâcha subitement, et Ollie, se croyant à juste titre coupable fuit la maison, paniquée.

Ce fut en pleurs qu'elle atteint un couvent où elle demanda un lit seulement pour quelques journées. Les journées devinrent des semaines, des mois et enfin des années. Si on lui eut jamais imposé la foi, Olivia proposa de travailler en jardinière ce qui fut chaleureusement accepté. Elle ne sut d'ailleurs jamais que dans ce couvent du Minnesota traînait sa mère, mais Judith, elle, ne put manquer la ressemblance et se mit à rapidement surveiller la demoiselle. L'ironie du sort fit qu'Ollie rejeta immédiatement le côté maternel avec lequel Judith l'accueillait. Comment se douter de la vérité? A ses yeux, sa mère était une héroïne militaire, pas une bonne soeur. Alors ses dames aux airs parfois austères, elle les évitait de peur d'être jugée pour son manque de foi, mais se promettait modestement de les protéger si nécessaire. Les journées, Ollie, elle les passait dans une forêt voisine à expérimenter ses pouvoirs incontrôlés. Elle ne domptait pas la terre, mais celle-ci réagissait au moindre de ses ressentis. C'en était incroyable. Et au Minnesota, on vint vite décrire des perturbations sismiques anormales. C'est ce qui attira la curiosité d'un recruteur du Manoir. Alors, à vingt-et-un ans, finalement, ce gaillard la dit mutante et elle le crut sur parole. Rien ne la retenait vraiment, l'accueil des bonnes soeurs avait été encourageant, mais cela n'aurait jamais comblé ce sentiment d'incompréhension. Qui pouvait comprendre une demoiselle qui contrôlait les séismes?

Ainsi commencèrent cinq années d'éducation. C'était l'une des premières élèves du Manoir, et ses talents se révélèrent innés. Avec plaisir, elle enchaînait les entraînements, et à chaque cycle complété, elle apprenait avec encore plus d'ardeur. Par Palladium, elle fut qualifiée de mutante Bêta, il fallait avouer que les imperfections étaient presque invisibles. Sans se savoir classifiée, elle savait néanmoins que les tremblements de terre n'étaient pas encore maîtrisés sans défaut. Mais, ce n'était guère important, elle ne s'en souciait peu et s'intéressait seulement à ses progrès qui étaient eux immenses. Elle prit le pseudonyme de 'Tremble' lorsque les missions l'appelaient, et s'investissait énormément dans cette quête de perfection. Sa mutation la rendait si spécifique, mais lui faisait découvrir un tout autre monde où elle n'était que normalité. Et pour une fois, le regard d'autrui n'avait plus aucun intérêt, seule comptait l'évolution de sa mutation. Elle était capable de faire trembler la terre à des kilomètres, d'en contrôler le périmètre, l'étendue concernée et la violence des secousses. Après ces cinq ans au Manoir, la direction lui proposa le poste de recruteuse qu'elle accepta sans hésiter. C'était là, sa vraie maison. Et pour rien au monde, elle ne la quitterait même si cela impliquait de parcourir le Canada à la recherche de nouvelles têtes. Au contraire, cela lui permettait de vivre l'aventure malgré tout et de découvrir le monde comme elle ne l'avait jamais vu. C'était vivre pour le Manoir qui l'avait sauvé d'une existence terne.


Dernière édition par Ollie Hayes le Sam 29 Juil - 22:28, édité 38 fois
Sam 29 Juil - 13:23
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 270
expérience : 584
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Bienvenue parmi nous ! :cute:
Je te souhaite bon courage avec la fiche, j'ai hâte de voir Ollie à l'oeuvre :coeur:

_________________

Fear makes companions of us all


Sam 29 Juil - 13:30
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 319
expérience : 542
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Oooh ! C'est génial que le scénario de Ollie t'ait séduite ! :cute: J'ai trop hâte de lire ce que tu feras de la petite Ollie ! Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! :coeur:

_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Sam 29 Juil - 13:33
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Merci à vous deux I love you J'espère pas décevoir vos attentes pour Ollie héhé :ange:
Sam 29 Juil - 13:56
Invité
Invité
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Bienvenue! Hâte de voir ce que tu feras de ce perso!
Sam 29 Juil - 18:18
avatar
Mutant Beta
Avatar : Gal Gadot
Messages : 33
expérience : 75
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Bienvenue parmi nous ! Bon courage pour l'écriture de ta fiche :coeur:
Sam 29 Juil - 19:21
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Merci beaucoup I love you
Sam 29 Juil - 20:32
Invité
Invité
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Elle est trop belle cette actrice! Ce perso va faire trembler bien des gens pour sûr!!! :coeur:
Sam 29 Juil - 21:11
Invité
Invité
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Ah quel compliment :02: Merci ma belle :coeur:
Sam 29 Juil - 21:13
avatar
Mutant Gamma
Avatar : Kathryn Prescott
Messages : 319
expérience : 542
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Félicitations !


Félicitations, tu as été validé(e) ! Selon la classification de Palladium, tu as été classé comme étant un mutant Bêta. Maintenant que ta fiche a été approuvée par le staff, tu vas pouvoir commencer à fouler l'univers de Future Legends avec ton nouveau personnage !

► Tu peux dès à présent aller poster ta fiche de liens et de RP ICI. Si tu es à la recherche de camarades pour te lancer dans l'aventure, n'hésites surtout pas à venir poster une demande de RP ICI !
► Si tu as des questions sur le fonctionnement du forum ou autre, n'hésites pas à contacter un des admin par MP.
► Nous t'attendons évidemment sur la Chat Box pour discuter mais tu peux aussi passer par la zone flood et jeux si tu le souhaites !



_________________
I've got spirits in my mind.
I got guns in my head and they won't go. Spirits in my head and they won't go.
Sam 29 Juil - 22:29
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Delta
Avatar : Laura Vandervoort
Messages : 109
expérience : 243
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Félicitation!!!
Sam 29 Juil - 23:10
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Ollie ☽ sauver cette étoile
Ollie ☽ sauver cette étoile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com
» URGENT aidez moi à sauver 2 caniches - ADOPTES
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Cette accalmie m'inquiète.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Future Legends :: Avant de commencer :: Paperasses administratives :: Les fiches validées-