Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Mutant Epsilon-Delta
Avatar : Robbie Amell
Messages : 24
expérience : 54
Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
J'étais arrivé en fin de soirée à Clarington. C'est du moins ce que la petite pancarte annonçait de manière accueillante. J'étais resté à l'entrée de la ville sans plus. J'avais rapidement trouvé une ruelle pour m'isoler et dormir à l'abri des regards. Durant la nuit, un homme tenta de m'agresser pour mieux me voler et c'est alors que je lui toucha le poignet.

- Le jeu auquel tu joue est dangereux... ne fait pas ça.
puis lorsqu'il insista, je ralentis son rythme cardiaque et diminua sa circulation sanguine. Il finit par s'effondrer.
- Tu es décidément défectueux... les jouets défectueux, on s'en débarrasse... C'est avec une voix monotone et un regard qualifié de vide que je savourai ce que je ne pourrais jamais éprouvé. Ce sentiment de détresse immense et cette peur panique au fond de son regard que je pouvait ressentir en lui car j'étais connecté à lui via mon don. Bientôt je bloqua les terminaisons nerveuse qui lui permettait de marcher,bouger les bras. Je bloqua même la connexion qui lui permettait de parler ou hocher la tête. Il était un esprit captif dans son propre corps.

- Réfléchis dans ton coin... Tu es en punitance petit gamin.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand le chasseur est chassé.
Ft Sombris Jacobson


Hayley avait décidé de sortir avec des amis dans Clarington, histoire de s'amuser un peu pour profiter du long week end qui s'annonçait. La jeune femme s'était dite que la seule et unique boite de nuit de la ville ne devrait pas être si remplie, après tout, c'était une petite ville, il n'y avait pas énormément de jeunes – hormis la petite bande de mutant planqué – mais à sa grande surprise, c'était bondé. Elle détestait toute cette foule, alors elle s'échappa au cours de la soirée pour prendre l'air et rentrer au manoir.

La jeune femme parcourait la ville à pied, restant dans la lumière des lampadaires, car même si elle pouvait faire des choses incroyables, elle ne tenait absolument pas à faire une mauvaise rencontre... Et pourtant. Quelque chose attira son attention dans une des ruelles devant laquelle elle venait de passer. Une phrase bizarre qui parlait de pénitence ? Elle rebroussa chemin et vit un homme qui se tenait debout au-dessus d'un autre homme. Elle observa la scène pendant quelques secondes avant de comprendre que ce n'était vraiment pas l'endroit où il fallait rester pour regarder la chose affreuse qui se déroulait.
En reculant, elle heurta le lampadaire juste derrière elle avec un tintement métallique, bonjour la discrétion.

- Merde. Se contenta-t-elle de dire en se maudissant intérieurement.

Elle commença à partir, marchant assez vite, avant qu'elle ne se fasse aborder par l'homme qui ne semblait pas très net ou pire encore.
© HELLOPAINFUL



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Epsilon-Delta
Avatar : Robbie Amell
Messages : 24
expérience : 54
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
Dès que j'entendis le tintement métallique, je me retournai pour y voir une femme. Plus jeune que moi très certainement, mais adulte très visiblement. Sa peur était justifié certes puis qu'elle croyait avoir vu un meurtre. Je me penchai de nouveau sur le voleur pour le toucher afin qu'il retrouve la parole. Je le mis en position assise et alla retrouver la jeune femme d'un pas de course afin de rattraper son avance.

- Ey attendez ! Je peux savoir ce qui vous a troublé dans le fait que je punisse un homme qui aurait très bien pu être votre agresseur au lieu du mien ? Enfin je veux dire... c'est pas comme si je l'avais tué. Vous n'aviez jamais vu un mutant avant moi ou quoi ?

L'avantage d'avoir un regard des plus inexpressif et une voix monotone était bel et bien que je pouvais admirer ses formes sans paraitre pour un pervers à leurs yeux. En contrepartie, j'étais très certainement condamné à paraître le pire des monstres dès que j'ouvrais la bouche. Au loin, on pouvait entendre mon agresseur hurler "Au secours ! À l'Aide ! J'arrive plus à bouger !" ce qui confirmait à la jeune femme que je n'avais pas tuer cet homme qui l'aurait pourtant mérité. Je ne voulais pas la toucher de peur de me connecter à elle. J'avais toujours détesté me connecter dans le corps et l'esprit des femmes. L'esprit était toujours flou et le corps rarement confortable au vue de ce qu'elles portaient pour bien paraitre.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand le chasseur est chassé.
Ft Sombris Jacobson



Hayley était partie en toute hâte, mais cela n'avait pas empêché de l'homme de la rejoindre et de lui parler. Elle l'écouta avec une certaine appréhension, bien sûr, elle craignait les agresseurs "normaux" mais les mutants pouvaient être pires. Elle s'arrêta tout net quand il prononça le mot "mutant". Hayley n'osait même pas le regarder, enfin ce n'est pas comme si elle aimait regarder les gens de toute façon, mais quelque chose émanait de lui qui l'effrayait tout particulièrement et les cris de l'homme ne rassuraient pas vraiment la jeune femme.

- Je peux me défendre toute seule.

Hayley fit un écart sur le trottoir pour se séparer de l'homme de quelque pas, elle ne voulait pas le toucher et elle ne voulait pas qu'il la touche non plus. Hayley ne voulait surtout pas se retrouver avec le pouvoir d'un psychopathe entre les mains par mégarde. Tous les pouvoirs n'étaient pas bons à mimer après tout.
La jeune femme marchait en croisant les bras, serrant sa veste autour de sa taille, elle ne ralentissait pas, peut-être qu'au fond, elle espérait que l'homme arrête de lui courir après, mais bon, il faisait facilement 2 ou 3 têtes de plus qu'elle donc il ne devait pas peiner à marcher à son rythme à elle. Hayley ne séchait aucun cours de sport au manoir, mais elle allait vite s'épuiser à marcher aussi vite pour essayer de le semer. Au moins, les cris de la victime se perdaient dorénavant dans la nuit, on ne l'entendait presque plus, c'était un peu rassurant : peut-être qu'il pouvait de nouveau bouger et qu'il était rentré chez lui, cette hypothèse plaisait bien à la jeune femme, même si elle savait que ce n'était peut-être pas le cas.

- Qu'est-ce que vous lui avez fait ?

Elle risqua un coup d’œil vers l'homme pour voir son visage, il semblait froid, un frisson lui parcourut l'échine. Elle savait ce que c'était de paraître totalement insensible ou complètement déconnecté de la réalité, mais là, c'était d'un tout autre niveau et ça ne lui plaisait nullement.

© HELLOPAINFUL



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Epsilon-Delta
Avatar : Robbie Amell
Messages : 24
expérience : 54
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
-Je l'ai...détraqué. Comme une montre ! Je me suis assuré que plus jamais il n'ait la possibilité de voler quoi que ce soit à qui que ce soi. Je déteste gens comme ça... leurs esprits sont déjà malsain avant même que je n'aie brisé leur corps. Quel genre d'histoire peu justifier une telle inconscience dans nos actes ?

Je la regardais de haut en bas comme pour jauger son allure mais d'un regard qui ne présentait pas la moindre perversion. Elle était plus belle que la majorité des femmes, semblait être habitué aux mutants et avait mentionné être capable de se défendre d'elle même sans problème. Comme si un homme armé d'un couteau n'était pas un problème.

-Dommage que tu sois lesbienne quand même. Tu es visiblement beaucoup plus jolie que la moyenne des femmes. Sans compter le don que tu as qui te rend encore plus exceptionnelle du moins j'imagine que tu es une mutante puisque tu n'as pas sourcillé quand j'ai mentionné que moi j'en étais un. J'ai remarqué la distance que tu mets entres-nous alors j'imagine que ton don s'active soit par une zone autour de toi soit par le toucher. Si c'est par le touché, ne t'en fais pas jamais je n'oserais te toucher. Je n'aimerais pas être "connecté" à toi.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand le chasseur est chassé.
Ft Sombris Jacobson



La manière dont parlait l'homme faisait froid dans le dos, Hayley regrettait soudainement de ne pas pouvoir se téléporter très loin. Il disait pouvoir briser le corps des personnes, avait-il donc un contrôle sur les os ou la volonté d'une personne ? Aucune de ces deux options n'étaient rassurantes pour la jeune femme. Pour le moment, elle pensait que c'était lui qui avait un esprit détraqué, car même si l'homme dont il avait « brisé le corps » essayait de le dépouiller, lui avait sûrement une raison de vouloir le voler dans un premier temps.

- Chaque personne à ses raisons pour les choix qu'elles font. Pour le moment, c'est toi qui es inconscient d'utiliser des pouvoirs contre lesquels ils ne peuvent rien du tout.


Hayley continuait de marcher très vite, elle ne cherchait pas à le provoquer même si sa déclaration ressemblait à une attaque.
Soudain, la jeune femme s'arrêta quand l'homme affirma qu'elle était lesbienne, comment pouvait-il savoir ça ? Ce n'est pas comme si elle se baladait enveloppé dans un drapeau arc-en-ciel en hurlant « le monde aux LGBT !!! ». Mais ce qui la dérangeait le plus c'était la mention de son pouvoir. Il pouvait se connecter aux gens. C'était à la fois intéressant, flippant et dérangeant mais tellement curieux. Sa curiosité l'emporta.

- Tu te connectes aux gens ? Qu'est-ce que tu peux leur faire en fait ?

Hayley reprit sa marche, beaucoup moins rapides que précédemment – elle commençait à être essoufflée – mais garda une certaine distance avec son inconnu. Les pouvoirs des autres mutants intéressaient beaucoup la jeune femme, après tout, le sien avait un potentiel quasi-illimité, elle pouvait littéralement tout essayer, c'était donc intéressant de pouvoir tous les connaître.

© HELLOPAINFUL



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Epsilon-Delta
Avatar : Robbie Amell
Messages : 24
expérience : 54
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
- Je suis parfaitement conscient qu'il n'y pouvait rien contre mon don. Seulement voilà : il m'a attaqué par surprise dans une ruelle des plus lambda sans que je n'aie jamais vue sa tête. Ça s'est passé plutôt rapidement et j'avais aucune idée si derrière moi il y avait 1 homme ou plusieurs. Je me suis défendu comme on m'a appris à le faire : en usant de mes armes naturelles à moi. Lui il avait un couteau et moi... j'avais mon don. Je préfère l'intimidation à la violence même si parfois on a pas vraiment le choix n'es-ce pas ?

Alors que le mot lesbienne freina la jeune femme, un chat noir passa sous un lampadaire et un chauffard ne le vit que trop tard. Non seulement il vit le chat mais en plus le stress lui fit prendre la mauvaise décision de tourner ce qui écrasa le chat au passage et guida la voiture vers un mur. Tu veux savoir ce que je peux faire lorsque je me connecte aux êtres vivants ? Regarde bien... Je traversai la ruelle pour suivre la trainée de sang qu'avait laissé le chat. Le chat avait "survécu" (et c'était là un bien grand mot) mais il allait visiblement mourir de ses blessures. Une colonne vertébrale cassé et cette trainée de sang était la seule nécessité pour comprendre que ce chat n'allait jamais devenir "grand papa chat". Je le pris donc dans mes mains et me rapprocha de la jeune mutante. Le chat précédemment noir avait maintenant un pelage rougeâtre par endroit et la coulisse de sang chaud que j'avais sur les mains et qui dégoutait était surement suffisante pour lui faire une petite démonstration. je tourna le corps du chat dans des axes improbable pour lui faire comprendre que le devant et le derrière n'était plus relié très solidement.

- Ouais je sais c'est plutôt dégueux vu de l'extérieur. Je comprend parfaitement... je suis pas un monstre tu sais. Je veux simplement que tu regardes d'assez prêt pour voir ce qui se passe.

Le sang finit par arrêter de s'écouler. Je dégageai le poil pour qu'elle voit de manière visible les os,la peau et le poil reprendre vigueur et se mettre à pousser. C'était comme... un film en accéléré. Tout reprenait vie à une vitesse phénoménal. Au bout d'un court instant, le chat qui miaulait à l'agonie reprenait des forces. Je le caressai et le passa sous l'évacuation d'eau d'un batiment proche duquel nous étions. Le chat semblait plus en forme que jamais. C'était comme si le chat avait eu droit à une seconde jeunesse. Bientôt il quitta mes bras par lui même et alla se frotter contre mes jambes et celles de mon interlocutrice en ronronnant.

- Ça... ce n'est qu'un aperçu de ce que je peux faire lorsque je suis connecté à quelqu'un. Parle moi de toi maintenant. Tu pourrais commencer par le début et me dire le jolie prénom qui va avec la jolie bouille ?

Suite à ma demande je sortis le chauffeur mort de la voiture. Puis je fermis les yeux de regret un instant sachant ce qui m'attendait. Bon... quand faut y aller...faut y aller comme on dit. Je le ramena à la vie et avant même qu'il reprenne conscience, je m'étais recroquevillé contre la voiture accidenté.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand le chasseur est chassé.
Ft Sombris Jacobson


C'était complètement naïf, mais Hayley aimait croire que tout ne se résolvait pas uniquement par la violence. Peu importe ce qu'on était, il suffisait de demander tout était bien plus efficace quand on demandait tout simplement quelque chose.

Le regard de la jeune femme fut soudainement attiré par les bruits de crissements de pneus de la voiture qui tenta en vain d'éviter un pauvre chat errant, mais fini tout de même dans un mur. Le fracas de la voiture aurait dû alerter un grand nombre de personnes, mais nous étions à Clarington, pas New York City, il était donc peu probable de voir toute une foule descendre dans la rue pour voir si tout allait bien.

- Mince ! On doit l'aider ! S'écria la jeune femme, attrapant son téléphone dans sa poche pour appeler les pompiers.

Mais elle ne composa pas le numéro, intrigué par les faits et gestes de l'homme qui avait récupéré le chat qui était, en bien, piteux état. Hayley se demanda s'il allait abréger les souffrances du chat rapidement, elle aurait presque pu ressentir la peine de ce pauvre animal, c'était cruel de le laisser dans un état pareil, il allait souffrir avant de mourir. Elle s'approcha de l'homme sans dire un mot, à la fois curieuse et inquiète de ce qu'il allait faire du chat.
Hayley fut complètement ébahie de voire le chat se rétablir à une vitesse alarmante, elle en avait vu des pouvoirs assez fabuleux en 5 ans, mais là, c'était quelque chose de bien plus grand, elle le sentait, elle sentait aussi bien qu'elle voyait le don agir sur le chat. Elle sentait sa force, s'en était presque hypnotisant. Elle secoua la tête.

- Mais.. Comment ? Dans la ruelle, tu avais fait du mal à ton... Agresseur et là, tu sauves un chat ? C'est incroyable. Tu fais quoi exactement, tu soignes, tu fais du mal ? C'est ça quand tu te connectes à un être vivant, tu fais ce que tu veux de lui ?

C'était à la fois complètement fabuleux et complètement effrayant pour la jeune femme. Il n'avait pas un visage si effrayant, mais son pouvoir l'était. S'en était tellement déstabilisant, qu'elle répondit à la question de l'homme.

- Oh, euh, je m'appelle Hayley. Et toi ?

Hayley ne se préoccupait plus du chat qui passait entre ses jambes et celles de son inconnu. Elle était absorbée par ce qu'il venait de faire. Elle le suivit de regard, ce dernier allant vers la voiture encastrée dans le mur. Allait-il le sauver lui aussi ? La jeune mutante en avait oublié d'appeler les pompiers. C'était même peut-être déjà trop tard pour lui. Elle s'approcha, curieuse de voir ce qui allait se passer. Elle n'avait jamais vu quelqu'un mourir, elle n'avait eu aucune expérience de la mort, elle ne savait même pas comment réagir dans ces conditions, elle observait juste ce qui allait se passer.

- Oh mon dieu.

C'était tout ce dont elle était capable de dire quand elle vit l'homme assis dans la voiture reprendre connaissance sans comprendre ce qu'il venait d'arriver. Elle regarda son inconnu se recroqueviller contre la carcasse de la voiture, visiblement, c'était quelque chose d'éprouvant peut-être autant émotionnellement que physiquement. Quelqu'un de normal aurait posé une main sur son épaule en lui demandant si ça allait, mais pas elle.

- C'est hallucinant ! Ahurissant même ! Je n'avais encore jamais vu ça ! Tu vas bien au fait ?

Hayley le regardait de toute sa hauteur, ne s'étant pas baissé pour être à la même taille que lui pour le réconforter. Elle ne réconfortait jamais les gens de toute façon, ce n'était pas contre lui, c'était son problème à elle.
© HELLOPAINFUL



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Epsilon-Delta
Avatar : Robbie Amell
Messages : 24
expérience : 54
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
Je me sentais devenir blanc comme un drap à cause de la mort et lorsqu'elle vint vers moi, et qu'elle me parla, je ne pu contrôler tout ces stimulis qui agissaient sur moi en même temps. Je vomi à côté de moi. Non pas le genre lendemain de veille, plutôt le genre j'ai fais un tour de manège en trop. Je me releva et la regardit de nouveau.

- Putain... la mort m'a toujours filé la gerbe même quand j'étais petit. Lorsque je vis le conducteur s'éloigner en réalisant progressivement que j'étais un mutant, j'agrippai sa cheville du bout des doigts. Réalisez-vous que vous avez été sauvé par un ange ? et puis l'accidenté sembla refuser cette idée en premier lieu mais progressivement son regard se vida et il hocha de la tête. Il quitta la ruelle en murmurant qu'il avait été sauvé par un ange et qu'il devait aller remercier le seigneur.

- Mon nom est Sombris, mais jadis on m'a surnommé "Prométhéus" car non seulement tout ce qui vit  est sous mon contrôle, mais en plus, selon les chercheurs de Paladium... je pourrais créer de nouvelles formes de vie dans un futur hypothétique. Vous vous doutez donc que je reste sous les radars. Pour ce qui est de mon don, je vais vous en montrez toute l'étendu si vous le voulez bien...

avant même qu'elle ne réponde, j'agrippai ses hanches. Je créa une succession d’hallucinations qui allait me permettre de mieux comprendre. Je ne pouvais pas créé des illusions comme les mutants aux pouvoirs mentaux mais je pouvais intoxiquer son esprit chimiquement de manière à le rendre réceptif. Cela n'avait rien de magique c'était un peu comme l’empoisonnement du champignon zombie.

Je commença par lui montrer ses formes, sa silhouette vue à travers mes yeux. Non pas seulement le simple angle de vue qui me laissait visiblement une vue à son léger décolleté mais aussi les impressions (attirance physique,désir,pensées impures,etc). Une fois complètement en elle, j'alla bloquer sa capacité mutante. J'ignorais quel était sa capacité mutante et pire encore son niveau de maîtrise sur cette capacité.

-N'aie pas peur pour ton don... je l'ai bloqué. Tu es toujours une mutante certes mais au même niveau génétique que lorsque tu étais encore un foetus et que ce pouvoir n'était pas encore visible quoi que bel et bien là enfoui dans ton corps. N'aie pas peur cette mutation reviendra aussitôt que je te lacherai et ça sera comme si tu n'avais jamais été touché par moi.

-Tu voulais voir l'étendu de mes pouvoirs et bien allons-y. Je pourrais te rendre hétéro l'espace d'un instant. Simplement en te rendant plus réceptive à mes phéromones donc sexuellement attiré. Je lui fis reprendre conscience de ou nous étions sans la capacité de bouger néanmoins. Elle nous voyait à travers le reflet du verre avec moi qui avait la main à sa taille et la tête dans le creux de son épaule ne faisant néanmoins rien de irrespectueux. Je rompis cette vision lorsqu'elle commença à avoir des transpirations à ma simple vue.

- Je pourrais changer la couleur de tes yeux...ou de tes cheveux. Quoi que ça serait dommage puisqu'il n'y a pas plus jolie que les cheveux roux chez une femme. Je pourrais tout aussi bien grossir ta poitrine, te muscler ou t'amincir. Mon don ne s'arrête pas à décidé de qui vit ou qui meurt. Mon don me permet littéralement de choisir COMMENT tu vivras. Je pourrais te donner le cancer ou au contraire faire de toi la plus belle des femme et tu ne le serais pas pendant 10 ou 15 ans comme la plupart des femmes... tu le serais jusqu'à ta mort. Mon don est littéralement la manipulation de la vie et création de la vie.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand le chasseur est chassé.
Ft Sombris Jacobson


Eurk. Hayley fit quelque pas en arrière en le voyant qui dégobiller à côté de lui. Visiblement son pouvoir demander beaucoup d'effort, mais plus impressionnant encore le conducteur était debout, pleinement vivant, bien secoué, mais vivant.

La jeune femme regarda le conducteur remercier son « ange » avant de partir tout aussi déboussolé qu'avant. Elle écoutait aussi le dénommer Sombris, il parlait tellement qu'elle ne pouvait pas en placer une et Hayley avait de nombreuses questions qui se bousculaient dans sa tête comme le fait qu'il pouvait voir la mort ? La mort était donc personnifiée ou était-ce le fruit de l'imagination de l'homme ? Qu'est-ce que Palladium ? Qu'est-ce qu'ils voulaient ? Et puis soudain, elle sentit les mains de Sombris sur ses hanches et là tout changea. Les premières secondes furent très étranges, Hayley n'avait jamais pris de drogue dans sa vie, mais c'était tellement étrange, comme si elle était dans une autre dimension, c'était sûrement quelque chose qui se rapprochait de la prise de drogue.

Puis cette sensation passa pour en créer de nouvelle, elle pouvait se voir elle-même, comme dans un miroir, mais elle comprit qu'elle regardait à travers les yeux de Sombris, son point de vue était plus haut, lui, étant plus grand que la jeune femme. Il devrait relever un peu les yeux d'ailleurs pensa Hayley, son décolleté n'était pas aussi intéressant que ce qu'elle pouvait raconter. Elle ressentit des trucs qu'elle ne ressentait pas de manière courante non plus, surtout vis-à-vis de son propre corps : le désir, l'attirance physique et bien d'autre chose bien loin de la pureté des pensées d'un ange.
Hayley était tellement pré-occupée par tout ce qu'il se passait qu'elle en oublia même d'essayer de mimer le don de Sombris, il se rappela à elle quand elle sentit qu'elle ne pouvait plus l'utiliser, paniquant soudainement de son absence, comme si on venait de l'éteindre, mais l'homme la rassura très vite disant qu'elle le retrouverait quand tout sera finit. Elle lui faisait étrangement confiance sur ce point alors qu'il y a 5 min cela n'aurait pas été le cas, peut-être étais-ce dû à la soudaine « intimité » que Sombris mettait en place.

Hayley regardait tout ce qu'il se passait, tout ce que Sombris lui montrait, lui faisait ressentir, c'était tellement étrange, elle ressentait pour un homme ce qu'elle pouvait ressentir pour une femme, mais de façon différente. C'était à la fois tout aussi naturel mais aussi très étrange. Peut-être que son instinct la retenait même si c'était dur.

Elle l'écoutait parler sur son don, tout ce qu'il pouvait faire, et cet aperçu le prouvait : il était capable de grande chose, pas étonnant qu'il voulait faire profil bas en restant en dehors des radars, pas sûr que sauvé des vies soient la meilleure façon de rester loin des détecteurs.
La jeune femme ne disait rien, elle ne savait même pas si elle pouvait parler ou même interagir avec lui durant cette vision, elle était trop abasourdie pour tenter quoique ce soit de toute manière. C'était tellement impressionnant qu'Hayley en frissonnait. Non, pas un frisson de peur, mais plutôt un petit frisson de curiosité, qu'est-ce qui allait se passer ensuite ?
© HELLOPAINFUL



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Epsilon-Delta
Avatar : Robbie Amell
Messages : 24
expérience : 54
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
Je rompis le lien entre elle et moi prenant soin de raviver son pouvoir. Sans user de mon don je restai néanmoins les mains sur ses hanches. La délicatesse de mon toucher n'avait rien à voir avec celle qu'un amoureux excerçait sur son partenaire et encore moins la poigne d'une personne voulant en forcer une autre à quoi que ce soit. Je profitais simplement de la délicatesse de sa peau du bout des doigts comme un danseur et sa partenaire. Je retirai mes doigts avant qu'elle ne m'y force ne voulant pas abuser de la chance que j'avais eu déjà.

-Hayley très chère tu es une femme fascinante. J'espère que ce ne sera pas la seule et unique fois ou nous nous verrons. Ça te paraitrait mal placé si je t'inviterais à aller boire un verre ? Je sais bien que tu n'es pas aux hommes mais j'apprécie tellement ta compagnie que j'aimerais prolonger ce moment. Tu es un peu comme un rêve qui je souhaite ne prendra pas fin trop rapidement.

Je regardai Hayley avec une gêne surement très visible, mais aussi une curiosité de savoir ce qu'elle allait répondre.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand le chasseur est chassé.
Ft Sombris Jacobson


Une fois sortie de l'illusion, la jeune femme reprit doucement ses émotions, cherchant aussi son pouvoir, elle fut soulagée de le sentir à nouveau, elle ressentait le pouvoir de Sombris, pas comme dans l'illusion, non, plutôt comme une énergie qui circulait à travers lui. Hayley arrivait à ressentir l'énergie du gène mutant qui parcourait l'ADN de quelqu'un, c'était amusant de ressentir ce petit flux invisible aux autres mais présent pour elle.

Elle leva les yeux sur le visage de Sombris, se demandant ce qui pouvait bien se passer dans sa tête à cet instant, était-ce les même penser qu'il y a 35 secondes ? On lui avait toujours dit qu'on pouvait comprendre ce que pensait ou ressentait quelqu'un en regardant son visage, ses yeux, mais Hayley était tout bonnement incapable de comprendre ses choses-là, c'était comme lire entre les lignes d'une conversation : quasi-impossible voir totalement impossible pour elle. La Canadienne se recula d'un pas quand Sombris la lâcha.

- Mal placé.. Après ce que tu viens de me montrer, je ne suis pas tellement sûre qu'il y ait quoique ce soit qui devienne mal placé. Enfin si, mais comme tu le dis, j'appartiens aux femmes alors je pense que ça ira. Il y a un bar pas trop bondé, en général, dans le coin, à quelques rues d'ici.

Hayley se contenta de glisser son téléphone dans sa poche, sans rien ajouter de plus, son visage ne montrant pas d'émotion apparente, non pas qu'elle ne ressentait rien du tout telle une sociopathe, elle n'arrivait juste pas à exprimer tout ça par son visage comme quelqu'un de normal.

Elle se tourna rapidement vers la voiture en bien mauvaise état, se disant qu'un autre passant ou la police de Clarington allait bien trouver ce bazar et le nettoyer.

- On devrait peut-être bouger avant que quelqu'un n'arrive, surtout si toi, tu veux rester en dehors des radars de... Elle chercha quelques secondes : Palladium, c'est ça ? Qu'est-ce que c'est d'ailleurs ?

Elle regardait de nouveau Sombris, et se mit en marche avec lui vers le bar.
© HELLOPAINFUL



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Epsilon-Delta
Avatar : Robbie Amell
Messages : 24
expérience : 54
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
Lorsqu'elle me dit qu'il n'y avait plus rien de mal placé entres nous deux, je fus contenté par cette nouvelle. J'avais grandis d'abord et avant tout dans des laboratoires. On avait beau nous enseigner quelques rudiments pour paraitre normal... il ne fallait pas se mentir il valait mieux pour eux que nous ne soyons jamais complètement des caméléons. C'est donc au cours des quelques années que j'avais passé à l'extérieur que j'avais appris à m'adapter. Je ne regrettais pas l'initiative de lui avoir montré mes dons car pour l'instant j'avais l'impression que cela allait nous forcer à nous rapprocher.

- Tu as bien raison, lorsqu'ils arriveront je ne veux pas être ici. Je dirais même plus, lorsqu'ils arriveront il est très probable que je quitte cette ville. Ce qui est triste c'est qu'en vieillissant je me rend bien comte que je ne cesserai jamais de regarder par dessus mon épaule à cause d'eux et de mes parents.

Je me pencha vers une mauvaise herbe qui poussait dans une craque de béton. Je la changea d'abord en rose rouge, puis je changea les pigmentations des pétales en un dégradé du drapeau de la fierté gay avec comme seule exception le vert qui lui était représenté par la tige. Je l'arrachai ensuite pour la glisser derrière l'oreille de Hayley.

- Une fleure unique pour une femme unique ! Allons nous amuser maintenant !

Une fois assis au bar je lui expliqua ce qu'était Palladium.
- En gros... Palladium c'est comme des camps d'enfants soldats, mais avec beaucoup plus de budget et dont chaque enfant serait un mutant. Nous sommes donc étudié puis entraîné de manière à être des machines de guerres ou des outils pour y parvenir. Mes parents étaient si religieux qu'ils en sont arrivé à croire que j'étais un démon et eux le messi c'est pourquoi, ils m'ont livré à eux sans même accepter la récompense.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand le chasseur est chassé.
Ft Sombris Jacobson


Hayley fut un peu étonnée par la réponse de Sombris, c'est vrai que durant toute sa vie de « mutant » elle n'avait jamais pensé que quelqu'un pourrait les chasser, traquer et les enfermer comme des animaux dangereux. Bien sûr, elle avait des camarades qui avaient fui leur maison, car leur parent ne comprenaient pas et prenaient peur. La jeune femme n'avait jamais été confrontée à ça aussi durement.

- Peut-être.. Elle s'arrêta quelques secondes comme si elle se rendait compte que ce qu'elle allait dire était peut-être complètement absurde et irréalisable. Peut-être qu'un jour, on vivra tous sereinement sans que rien ne cause notre perte ou la leur...


C'était surement très illusoire, mais après tout : pourquoi pas ? Ils vivaient tous dans un monde qui défiait les lois de la physique en général. Une mauvaise herbe qui devenait une fleur aux couleurs de l'arc-en-ciel, c'était absurde pour le commun des mortels, mais pourtant si possible pour eux : les mutants. C'est avec un sourire plein d'espoir qu'elle dit « Merci » à Sombris pour la fleur.
Ils reprirent leur chemin jusqu'au bar à quelques rues de l'accident et s'assirent tranquillement à un coin du comptoir.

La jeune ne prit qu'une bière, ne voulant pas rajouter plus d'alcool à la soirée déjà pas mal en folie avec tous ces événements. Elle écouta le jeune homme avec attention.

- Tes parents t'ont vendu pour un camp Nazi en gros ? Hayley réfléchissait vite, si c'est quelque chose qui a beaucoup de budgets, ils doivent être financés par une grosse institution comme l'armée ou une boite privée discrète. Comment tes parents ont pu tomber sur eux, je veux dire, ils doivent surement rester bien discrets et ne pas distribuer des flyers mentionnés « recherche enfant avec dons incroyables défiant lois de la physique ! Peuvent être confondu avec des démons ». Tu habitais une grosse ville enfant ? Avant d'être enfermé, je veux dire.

Hayley pouvait se montrer très envahissante quand elle était lancée sur un sujet, mais même si on lui avait enseigné les limites que les gens normaux s'imposaient lors d'une conversation plus ou moins difficile, la jeune femme n'en prenait en général pas conscience et énonçait tout ce qu'il lui venait à l'esprit. Peu importe si cela mettait son interlocuteur mal à l'aise.
© HELLOPAINFUL



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Epsilon-Delta
Avatar : Robbie Amell
Messages : 24
expérience : 54
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
- Vivre en harmonie ? C'est utopique ton truc. Les humains viennent majoritairement des 4 ou 5 souches différente : Caucasien comme toi & moi, les afro-américain, les asiatiques et les amérindiens. Pourtant le monde n'est pas divisé en 5 n'es-ce pas ? Il existe plus de 100 pays pour 5 espèces. L'humain du point de vue biologique se situe au milieu de la chaine alimentaire et pourtant au lieu de s'allier... ils ont préféré inventer le fusil pour monter dans la chaîne. Regarde les choses sous un autre angle : Chaque personne qui avait une idée originale dans l'histoire a soit vue son nom effacé,salis ou son oeuvre brûlé. Le véritable inventeur de l'électricité était Nicola Tesla et il voulait que ça soit gratuit pour tous alors que Graham Bell a inventer le courant continu et participer au moyen de rendre ça payant... Qui est cité comme l'inventeur dans les livres d'histoire ? Si on remonte plus loin il y a Da Vinci qui était traité de fou pour avoir eu l'idée de pouvoir voler alors que maintenant l'avion est un truc commun sans compter Galilé qui a dit que la terre était ronde et la liste est longue, mais on en revient toujours au même résultat : L'être humain tue ce qu'il ne comprend pas et il n'est motivé que par son propre démon : L'argent. La paix dans le monde est une idée absurde considérant que tout ce que les humains veulent c'est des cibles sur lesquelles tirer.

Je rigolai à sa comparaison avec un camp nazi
- En gros c'est un peu l'idée. Mes parents étaient si pressé de se débarrasser de moi à l'époque qu'ils m'ont même pas fait mes valises, je suis parti de la maison avec mon pyjama et rien d'autres. Ils ont même refusé l'argent. En faite ce ne sont pas mes parents qui sont tombé sur eux, mais l'inverse. Un soir ils se sont présenté à la porte, ils étaient deux dont un garde (j'imagine que c'était un mutant) et l'autre qui parlait à mes parents n'a pas eu grand choses à dire puisque mes parents étaient heureux que quelqu'un leur offre de se débarrasser de moi. Lorsqu'elle me demanda comment ils fonctionnaient, les images et trucs qu'elle énumérait me faisait rire.- En faite, c'est plus simple que ça, ils lisent les journaux, internet,tout ce qui est média et s'informe. Si ils sont trop longtemps sans trouver une piste j'imagine qu'ils ont d'autre technique, mais dans mon cas c'était plutôt simple, chaque fois que j'usais de mon don je passais au journal local. Une fois qu'ils ont un soupçon qu'il ne s'agit pas d'un simple magicien en herbe ou un truc du genre et bien ils envoient des agents de terrain qui mène une enquête comme le ferait la police. L'exception étant qu'ils sont en tenue civil et qu'ils se font passer pour des touristes ou ce genre de choses. J'eu un sourire en coin lorsqu'elle me demanda si j'habitais une grosse ville - Grosse ? C'était petit même pour un village ! Disons qu'il se passait si peu de chose que j'étais le centre d'attention avec mes dons. Pour un groupe religieux extrémiste c'est très mal vue d'avoir des dons plus puissant que ceux du Christ...
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mutant Beta
Avatar : Anna Kendrick
Messages : 222
expérience : 526
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand le chasseur est chassé.
Ft Sombris Jacobson



- En fait, c'est exactement 1 seul espace, l'Homo Sapiens qui vit dans 197 pays, enfin selon l'ONU, mais si on prend que l'identité culturelle, c'est une seule espèce pour 324 pays. 197 pays, mais seulement une dizaine est complètement exemptée de conflit. Et avant même de construire des fusils, nos ancêtres étaient considéraient comme des superprédateurs, même si en effet du simple point de vue biologique, nous ne sommes pas très haut dans la chaîne alimentaire juste car nous sommes omnivore. Mais pour reprendre tes exemples, tous les scientifiques passés tels que De Vinci, Galilée ou encore Nikola Tesla n'ont pas non plus subit un damnatio memoriae. Et Nikola Tesla est en effet un grand inventeur de l'électricité, moins cité qu'Edison, car la culture américaine veut que sa patrie soit grande, mais la vérité ressort toujours, on sait que c'est Tesla qui a produit une grande partie des brevets sur l'électricité, même s'ils ont été à tort attribué à Edison. Et je crois que Tesla n'a jamais travaillé avec Bell. Enfin, je n'ai rien lu à ce sujet. Mais on s'éloigne du sujet, ça n'a rien à voir avec le débat... L'homme n'est pas omnibulé que par l'argent... Il y a le pouvoir, la religion. Mais pas tout le monde. Je comprends beaucoup de choses, mais ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi les gens n'arrivent pas à s'asseoir et parler, nous pourrions éviter tellement de choses si on parlait à la personne qu'on a en face de soit. Si on arrivait à tous se comprendre. Hayley s'arrêta quelques instants avant de reprendre la fin de sa tirade : ce qui arrive quand on arrive tous à comprendre, c'est qu'on a tous l'impression de parler comme un enfant et qu'est-ce qu'il y a de plus pure que la parole d'un enfant ?

On a souvent dit à Hayley qu'elle parlait comme un enfant, qu'elle comprenait trop de choses pour son jeune âge, mais qu'elle ne s'exprimait pas comme la société le voudrait. Elle était trop franche, manquait de tact : tel un enfant. Mais peut-être était-ce là le problème de le problème du monde que la vérité n'était pas acceptée, la différence n'était pas acceptée.

Tout en buvant sa boisson, elle écoutait Sombris parler de son enfance et de Palladium. C'était très intéressant et très instructif.

- Ils traquent les fait avant les mutants. Chaque fait qui sort de l'ordinaire, ils le traquent. Ce genre de chose est encore plus facile dans les petits villages bien sûr. Il ne se passe pas grand chose dans les petites villes alors dès qu'un fait sort de l'ordinaire boum, ils arrivent.

Tout cela laissa Hayley très pensive. C'était une méthode qu'elle connaissait aussi, c'était la même que pour l'école dans laquelle elle était. C'était comme ça qu'elle avait été amenée jusqu'ici. Elle ne dit rien de cette pensée à Sombris. Il avait été chez Palladium et s'il était ici pour trouver le manoir ? Soudain, elle n'était plus très sûre si elle pouvait lui faire confiance.

© HELLOPAINFUL



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fear makes companions of us all


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
Quand le chasseur est chassé...PV Hayley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un chasseur sachant chassé ...
» Chasseur ou chassé?
» La nuit du chasseur [Callum & Sokar Âqen]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» La Grotte du Chasseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Future Legends :: Zone RP :: Clarington-